Hébrides extérieures : Le mystère des Chessmen de Uig

Lors de mon voyage dans les Hébrides extérieures, j’ai découvert l’histoire des Chessmen de Uig, une collection de pièces d’un jeu d’échecs mystérieux qui a été retrouvé sur la plage de l’île de Harris & Lewis.

Replaçons. Je suis à Uig, sous un soleil décadent. Nous atteignons la plage qui n’a rien à envier à un désert : à l’horizon, tout autour de moi, je ne vois que du sable. La lumière m’aveugle et j’avance presque à tâtons, écoutant le sable salé craquer sous mes pieds.

Uig lewis hebrides

Nous évoluons dans ce paysage lunaire pendant une bonne heure. C’est une sensation assez indescriptible et un vrai sentiment de liberté. La plage d’Uig a une grande importance pour la région : en 1831, un homme y trouva une boîte contenant plusieurs dizaines de pièces de jeu d’échecs. Elles représentent des petits bonhommes barbus, armés jusqu’aux dents. Aujourd’hui exposées au British Museum de Londres, au musée de Stornoway et au Scottish National Museum à Edimbourg, ces pièces ont une histoire incroyable. Les figurines sont fabriquées en ivoire de morse et en dent de baleine.

Les Chessmen de Uig, un mystère encore très épais

Elles auraient été fabriquées en Norvège, car ce pays dominait à l’époque les Hébrides extérieures, et pourraient avoir appartenu à un marin ou un commercant de passage à Lewis. L’histoire dit que ces pièces auraient été volées ou perdues dans un pari, avant d’avoir été cachées sur la plage par le gagnant (ou le voleur). Et elles auraient simplement été oubliées là pendant des siècles avant d’être trouvées, complètement par hasard. Le mystère plane.

Uig lewis hebrides

Les Chessmen que l’on peut admirer à Stornoway

Uig lewis hebrides

Les Chessmen du National Museum of Scotland à Edimbourg

Voilà une petite histoire qui a forgé la grande : la région de Uig est à présent très connue pour ce mystère. De grandes répliques en bois des Chessmen sont disposées un peu partout dans le village. L’histoire de ce jeu d’échec pas comme les autres est détaillée au petit musée de Uig, mais l’île entière a fait sienne cette histoire et l’on peut trouver des clins d’oeil aux mystérieuses figurines sur tout Lewis. Pour tout vous dire, je les trouve adorables et hilarants. Ils ont un air gogole, avec leurs grands yeux, et j’adore particulièrement celui qui mord son bouclier. Les voir en vrai, à Stornoway et à Edimbourg, a été une grande émotion pour moi.

Plus largement, j’aime la succession de hasards qui a conduit à la découverte des figurines, et le fait que nous ne pourrons jamais savoir dans quelles circonstances elles se sont retrouvées ensablées à Uig. Et si on ne les avait jamais trouvées ? A l’inverse, quels trésors reste-il à découvrir dans les profondeurs des Hébrides extérieures ?

Voici le dessin que la légende d’Uig a inspiré à Ben Specklin, mon compagnon de voyage, avec qui nous travaillons sur un ebook poétique qui raconte nos Hébrides extérieures. Hébrides 16 chessman(1)

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Hébrides extérieures : Le mystère des Chessmen de Uig

Glasgow, capitale écossaise du street art

Hébrides extérieures : Le mystère des Chessmen de Uig

Hébrides : dormir dans une « blackhouse » à Gearrannan

Newer post

Post a comment