Idée de week-end en Ecosse : l’île d’Arran, une perle accessible

Si facilement accessible depuis Glasgow ou Edimbourg, l’île d’Arran est un petit condensé d’Ecosse à portée de main pour un week-end loin de la rumeur de la ville. Après plusieurs semaines éreintantes, je suis allée me réfugier sur Arran pour trois jours de coupure, histoire de sympathiser avec des agneaux, de faire des balades de dingue et de garder les yeux rivés sur les rochers pour tenter d’apercevoir des phoques… Grâce à ma copine Marie et sa magique Modus, j’ai découvert une île attachante et facile à vivre.

Arran, l’île écossaise parfaite pour une escapade

Les îles rondes, ça me plaît. Le regard décrit un cercle, revient à son point de départ, et on a l’impression que c’est dans la poche, qu’on va tout avaler. Sens horaire ? Sens anti-horaire ? Tout est possible. Voilà un long moment qu’il me fallait aller visiter Arran, que certains appellent « la petite Ecosse » tant elle regroupe un peu de tous les paysages de mon pays d’adoption : de la montagne, des collines chauves, des forêts denses, des plages de sable ou de galets.

Arran Scotland Ecosse

Bonus : même si Arran fait partie des plus grandes îles d’Ecosse, elle est parfaitement « explorable » en quelques jours. Traverser l’île d’est en ouest prend environ 20 minutes, et il faudrait deux grosses heures à peine pour en faire le tour sans s’arrêter, en voiture. L’autre intérêt de l’île d’Arran, c’est qu’elle est très facilement accessible depuis Glasgow ou Edimbourg : il faut rejoindre Ardrossan, sur la côte de l’Ayrshire, ce qui prend respectivement une heure depuis Glasgow et deux depuis Edimbourg. De là, 50 minutes de ferry et on met le pied à Brodick, sur l’île d’Arran !

C’est aussi un peu pour cela que le tourisme s’est développé sur l’île : il est donc facile d’y trouver un hébergement et j’ai vu de nombreux sites de camping. Côté transport, nous étions en voiture mais j’ai vu énormément de bus circuler tout autour de l’île. Il est aussi totalement possible de visiter l’île à vélo : au passage, le nord semble plus facile (moins de montées et descentes) mais j’ai vu des cyclistes pédaler gaiement un peu partout. Une idée pour la prochaine fois !

Arran côté pluie…

Mon week-end s’est organisé selon la météo : un jour plein de soleil (que je vous raconte plus bas) et un jour sous la pluie, où, malgré les capuches sur nos têtes, nous avons pu faire pas mal de choses…

Visiter le château de Brodick

On l’aperçoit, majestueux, sur la baie de Brodick quand on descend du ferry : le château de l’île, qui appartient aujourd’hui au National Trust for Scotland, était autrefois la propriété des ducs d’Arran (la famille Hamilton). S’il vous dit quelque chose, c’est normal : il est reproduit sur les billets de 20 livres émis par the Royal Bank of Scotland ! Je ne vais pas vous en dire grand chose puisqu’il était fermé lorsque nous avons essayé de le visiter, à mon grand regret. Le château est en rénovation pour toute l’année… Son parc reste malgré tout accessible et on peut se balader dans les magnifiques jardins (même sous la pluie, ça claque).

Arran Scotland Ecosse

Budget : £7 par adulte pour la visite des jardins.

Le musée historique de Arran, un touchant témoignage

Je dois avouer que le musée historique de l’île d’Arran n’était pas sur le haut de ma liste, en arrivant : c’est un peu vieillot, un peu triste. La pluie battante nous a poussées à nous y arrêter et je ne le regrette pas. Le musée est fait par les gens d’Arran et regroupe énormément d’histoire locale, de recherches faites par des passionnés de l’île.

Arran Scotland Ecosse

Arran Scotland Ecosse

J’ai notamment été intéressée par la partie sur les habitants d’Arran dans les guerres mondiales et sur les « clearances », ces grands déplacements de population organisés au 18e siècle pour mener des réformes agraires. C’est assez bluffant. Les jolies maisonnettes où sont installés les différents espaces du musée sont adorables, toutes peintes en rouge et blanc. On y trouve un petit café, pas mal pour la pause goûter…

Budget : £4 par adulte.

La distillerie d’Arran, pas mal pour l’apéro

Autant, la brasserie ne nous a pas trop donné envie, autant, la distillerie d’Arran, située à Lochranza, est un arrêt que je recommande : tout au nord de l’île, on peut la visiter en une petite heure. Au deuxième étage, on trouve un café plutôt pas mal pour une pause déjeuner, où tout baigne dans une jolie lumière.

Arran Scotland Ecosse

La visite de la distillerie – pas de mystère, le whisky se fait toujours de la même manière – est intéressante car la distillerie est assez récente : elle date de 1995. On déguste le whisky d’Arran d’entrée de jeu, pendant que le guide explique comment déguster le whisky correctement (avec de l’eau ou sans, avec des glaçons si vous êtes américain mais… jamais, jamais sans Coca Cola). On suit alors la fabrication du précieux brevage étape par étape, avant de s’assoir encore une fois et de déguster la crème de whisky également produite à la distillerie, qui est tout simplement délicieuse. Un chouette produit à rapporter !

Arran Scotland Ecosse Arran Scotland Ecosse

Budget : £8 pour la visite simple (un peu plus si on veut déguster plus de whisky)

Bonus… Les conducteurs se font offrir une petite bouteille de whisky à boire plus tard. Oui parce que Sam, c’est celui qui ne boit pas, tout ça tout ça…

Shopping : jetez-vous sur le fromage et sur les cosmétiques d’Arran

Tout près de Brodick, la fromagerie d’Arran est vraiment un must-do. On y prépare le fameux cheddar d’Arran, qui est vraiment délicieux. Vraiment. Délicieux. Vraiment… Oui. De bon matin, j’y ai admiré les fromagers tremper le cheddar tout prêt dans la cire, qui donnera une protection naturelle au fromage. Un grand plateau de dégustation est proposé aux visiteurs et on peut goûter le cheddar aux oignons, aux herbes, au piment… J’ai craqué, j’ai ramené quatre cheddars et un morceau de fromage bleu d’Arran.

Arran Scotland Ecosse

Arran Scotland Ecosse

Budget : £14 pour quatre cheddars dont vous me direz des nouvelles.

La porte à côté, c’est Arran Aromatics, la fabrique de savons et autres produits cosmétiques de l’île. Réputés pour leur qualité – je ne les ai que très peu essayés – les savons d’Arran ont bien la classe. Si vous avez de la chance, on vous proposera un petit atelier savon…

Arran côté soleil !

Alors, s’il fait beau, c’est simple : tout le monde dehors. Voilà quelques idées de balade…

Le château (en ruines) de Lochranza

Tout au nord de l’île, le joli village de Lochranza (le même que celui de la distillerie pour ceux qui ont bien tout lu) est absolument mignon.Et pour atteindre le top de la mignoncité, on y trouve une belle ruine de château, pile au bord de l’eau. J’adore. Maintes fois occupé, pris, repris, revendiqué, le château se trouve là depuis le 13e siècle même s’il a beaucoup été refait depuis. On peut s’y balader gratuitement. On peut lire ici ou là que le château a inspiré celui de l’album « L’Ile Noire » de Tintin mais honnêtement, ce n’est pas flagrant.

Arran Scotland Ecosse

Glen Rosa, la randonnée parfaite

La randonnée autour du Glen Rosa peut s’étaler d’une heure à plus de six heures. Le site Walkinghighlands, super chouette au passage, propose un itinéraire de 8,5 kilomètres à faire en moins de trois heures. C’est une randonnée facile, où l’on marche en faisant face au Goatfell, le plus haut sommet de l’île (que nous n’avons pas gravi, non non, pas cette fois). En chemin, j’ai aperçu de nombreux jeunes cerfs, et ça en jette !

Arran Scotland Ecosse Arran Scotland Ecosse

Les standing stones de Machrie Moor

A l’ouest de l’île, les « standing stones » – pardon, je n’ai pas d’autres mots : menhirs ? Roches debout ? – de Machrie Moor sont un peu en retrait de la route principale mais on y accède après une très courte marche. En chemin, on peut même admirer un ancien lieu de sépulture, totalement enseveli.

Arran Scotland Ecosse Arran Scotland Ecosse

Arran Scotland Ecosse

Ce qui m’a plu avant tout ? La vue dégagée sur la côte et le million de petits agneaux qui couraient autour de nous. Et surtout : la jolie ruine d’une ferme abandonnée. Vraiment un lieu magique, parfait en fin de journée !

Un petit tour vers la plage de Kilmory, au Sud d’Arran

Le premier jour, nous nous sommes arrêtées à la salle des fêtes de Kilmory, dans le sud d’Arran, pour suivre une petite promenade facile à travers une magnifique forêt tapissée de « bluebells », ces adorables jacinthes sauvages qui envahissent l’île au printemps. On débouche ensuite sur la plage, non sans admirer un autre lieu de sépulture préhistorique…

Arran Scotland Ecosse Arran Scotland Ecosse Arran Scotland Ecosse

La plage est sauvage, à l’état brut, et on peut y observer beaucoup d’oiseaux dont je ne connais pas le nom. Mais pas que des mouettes, promis !

Arran : où manger, où dormir ?

Le Kinloch (Best Western) de Blackwaterfoot

Nous avons séjourné à l’hôtel The Kilnoch de Blackwaterfoot, car on y a dégoté une offre pas mal : pour £69 par personne et par nuit, nous avons profité d’une offre incluant le trajet aller – retour en ferry, les deux nuits d’hôtel, un dîner au restaurant le premier soir et une étrange bouteille de mousseux. L’hôtel, s’il n’est pas de sa première jeunesse, est grand et agréable. Les chambres donnent sur la mer et c’est un plaisir d’ouvrir les stores le matin. J’y ai enfin rattrapé appé mes heures de sommeil en retard !

Arran Scotland Ecosse

Nous avons vraiment très bien mangé au restaurant, qui propose des prix honnêtes, et c’est sans doute la meilleure option – si pas la seule – pour un dîner sur la côte ouest de l’île. Ouvert le dimanche soir !

The Ormidale Pub

Premier déjeuner en arrivant sur l’île ! Caché dans les recoins de Brodick, le Ormidale est un petit pub d’habitués, caché dans un joli jardin. J’y ai déjeuné d’une soupe et d’un sandwich mais on y trouve les habituels de la bistronomie écossaise : patates au four, haggis, fish and chips…

Arran Distillery Café

Une bonne surprise, à l’étage de la distillerie de Lochranza (dans le nord de l’île, si vous avez bien suivi). J’ai bavé sur les jolis plateaux de poisson mais j’y ai mangé une très bonne pomme de terre au four au saumon et la carte était intéressante. Parfait pour un petit casse-dalle avant la visite de la distillerie !

Brodick Bar

C’est un peu l’endroit « tout nouveau » de Brodick. La carte est très riche, on y trouve de tout. Assez intéressant, un menu déjeuner avec deux plats et une boisson pour 14 livres. Comme on finissait le weekend, on a craqué sur la pizza !

Jane’s Cafe

Dans le même bâtiment que Arran Aromatics, ce petit café est parfait pour une pause déjeuner, ou mieux, une pause glace ! J’y ai goûté les glaces de Arran Dairies et c’était très très très bon.

 Tu as lu tout l’article, c’est très bien. Je t’aime gros comme ça ! Cadeau :

Arran Scotland Ecosse

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Idée de week-end en Ecosse : l’île d’Arran, une perle accessible

Itinéraire pour un roadtrip en Ecosse pas comme les autres

Idée de week-end en Ecosse : l’île d’Arran, une perle accessible

Stornoway, théâtre de mes adieux aux Hébrides extérieures

Newer post

There is one comment

  1. Marie Noëlle

    Fidèle à toi même petite french feather ton article donne envie de boucler une version allégée de mon huge backpack et de filer voir la Petite Écosse et se sentir marraine de mignons moutons aux oreilles de corail
    Merci encore Sarah de ces magiques escapades que tu nous offres et decore de ta jolie plume
    See you
    Marie Noëlle

Post a comment