Visiter l’Ecosse en hiver, nos idées fraîches pour 2017

Bravo, vous faites partie des courageux qui décident de venir en Ecosse en hiver, durant la basse saison. Vous avez raison. Il ne faut pas avoir peur. Mais maintenant que vous êtes là, que faire alors que le vent souffle et que la luminosité baisse si tôt ? L’an dernier, on vous expliquait pourquoi on aimait la période hivernale à Edimbourg tout en la détestant parfois, mais cette année, on revient avec un petit agenda bien dodu.

Une journée d’hiver à Glasgow ou Edimbourg

Les musées, l’astuce pour profiter de l’Ecosse en hiver

Si le temps vient à se gâter, les musées d’Edimbourg permettront au voyageur mouillé de se sécher tout en s’amusant. En haut de la liste, bien sûr, le Musée national d’Ecosse, gratuit et fantastique, où l’on peut même faire une visite en français. Le Royal Mile regorge également de petits musées sympa et gratuits (ils sont cachés derrière les boutiques à touristes).

Quitte à contrarier les amoureux de la Kelvingrove Gallery, chez French Kilt, on préfère de loin le Riverside Museum de Glasgow. Un musée sur les moyens de transport, ça ne fait pas forcément rêver, dit comme ça, mais faites-nous confiance : vous en sortirez éblouis. En bonus, un petit voyage dans le temps grâce à la reconstitution grandeur nature d’une rue commerçante britannique au 19ème siècle. Comme tous les musées à Glasgow, l’entrée y est gratuite.

French_Kilt_ Visiter l'Ecosse en hiver 2017_1

Découvrir la gastronomie de l’Ecosse en hiver

Il pleut, il grêle ? C’est l’occasion parfaite d’aller se réfugier… au pub ! Quels sont les plats locaux à goûter ? Le haggis, bien sûr, mais aussi tous les plats de poisson, et l’agneau qui est toujours très bon en Ecosse. Voici d’ailleurs nos meilleures adresses à Edimbourg. Pourquoi ne pas dénicher un petit cours de cuisine ? Ou aller déguster des fromages écossais ou du whisky en visitant la Scotch Whisky Experience ?

Pour rester du côté des boissons, il y a pas mal de brasseries et distilleries à visiter dans le coin : Glenkinchie, juste au sud d’Edimbourg, la toute nouvelle Glasgow Distillery au bord de la rivière Clyde, la distillerie d’Edinburgh Gin, ou alors, côté bière, Tennents et Drygate à Glasgow.

Envie d‘un pub à l’ambiance cosy pour bien terminer cet après-midi frisquet à Glasgow ? On partage avec vous notre dernière trouvaille, The Belle, au 617 Great Western Road. Un petit cocon inconnu des touristes. Sinon, notre pote Jean-Yves a récemment listé tous ses restaurants préférés de Glasgow, et ça donne les crocs !

Storytelling festival d’Edimbourg, jusqu’au 31 octobre

Activité sympa à l’intérieur : écouter des histoires écossaises au Storytelling festival. Il faut se dépêcher car il se termine fin octobre, mais c’est toujours une bonne surprise !

Ghost tour ou  Samhuinn Festival pour Halloween ?

Edimbourg, la ville de l’étrange et du paranormal, regorge de ghost tours. On vous en avait déjà un peu parlé. Pour Halloween, on se lâche vraiment : il y a encore plus de ghost tours au programme, les gens déambulent dans les rues déguisés, il y a des soirées spéciales. Mais il y a aussi le Samhuinn Festival, une déambulation étrange organisée par Beltane Fire Society. Des hommes et des femmes déguisés en diables, faunes, créatures mystérieuses, descendent tout le long du Royal Mile avec des torches. Assez impressionnant ! Voici une raison supplémentaire d’apprécier l’Ecosse en hiver.

Du côté de Glasgow, pour Halloween, on a pas mal de soirées à thème qui ont l’air toutes plus croustillantes les unes que les autres. Pour les cinéphiles, aussi, une projection de Psycho de Hitchcock (Psychose en français). Ce qui nous tape le plus dans l’oeil : la soirée « drive-in movie » au Riverside Museum et la murder party, bien sûr…

Bonfire Night, le 5 novembre

Depuis ma première « Bonfire Night » à Oban, j’adore cette fête ! Une occasion supplémentaire de faire péter des feux d’artifices, bien sûr, et de découvrir une tradition britannique par la même occasion. On l’appelle aussi Guy Fawkes Night : tous les 5 novembre, on se remémore l’attentat raté de Guy Fawkes contre le Parlement et le roi James Ier.

Dans toutes les villes d’Ecosse, on tire de très beaux feux d’artifice à cette occasion. Cette année, on vous en parlera depuis Aberdeen !

oban

St Andrews, le 30 novembre

On vous réserve un petit article spécialement sur la St Andrews bientôt, alors pour l’instant, gardez juste en mémoire cette date : c’est la fête nationale de l’Ecosse ! Bien souvent, des châteaux ou musées sont gratuits ou à moitié prix ce jour-là. Cependant, ce n’est pas un réel « jour férié » car tout le monde ou presque travaille…
C’est l’occasion d’un feu d’artifice, comme d’habitude, et d’une séance de ceilidh géant à Glasgow

Noël approche, on fait quoi ?

En Ecosse, on ne badine pas avec Noël. Dès le 1er novembre, impossible d’échapper aux playlist de George Michael qui tournent en boucle dans les cafés – Laaaast Christmas, I gave you my heart – et aux illuminations scintillantes installées un peu partout dans les centres-villes.

A Glasgow, marchés géants et marathon de pères Noël

  • Dès le 9 novembre, Glasgow se transforme en marché de Noël géant. Sur George Square, la place principale de la ville, les attractions pour enfants – toboggan XXL et carrousel –  côtoient une multitude de petits stands, où l’on peut se rassasier d’un curry wurst, d’une bière ambrée, ou bien d’un petit verre de vin chaud, mon préféré. Ambiance fête foraine garantieUn deuxième marché, plus axé sur la vente de produits locaux, est installé vers les quais de la Clyde, à Saint-Enoch. L’hiver dernier, Justine y avait trouvé de délicieux fromage écossais et de la marmelade au whisky à glisser sous le sapin parisien de ses parents. Ne manquez pas le stand de bonbons, un paradis coloré pour petits et grands.

French_Kilt_Visiter l'Ecosse en hiver_2017_4

  • Le lendemain, une centaine de pères Noël arpenteront la ville à grandes foulées, munis de leurs chaussures de running et d’un mental d’acier, à l’occasion du Santa Dash, un marathon de 5km. En plus de vos encouragements, n’hésitez pas à distribuer des bouteilles d’Irn Bru à l’arrivée, vous vous ferez des copains.
  • A partir du 19 novembre, Glasgow s’illumine. Buchanan Street devient un palais sans toit, où chaque mur se pare d’une belle couleur or, d’une multitude de petites étoiles scintillantes. Pour en prendre plein les yeux, empruntez la Royal Bank Place en direction du musée d’art contemporain, le GoMa. Magique.

French_Kilt_ Visiter l'Ecosse en hiver 2017_3.jpg

A Edimbourg, sculptures de glace et papillons de lumière

Le marché de Noël d’Edimbourg ouvre le 17 novembre. Deux lieux sont à voir : les jardins de Princes Street, où les petites huttes sont arcboutées sur la pelouse et où l’on descend, un niveau après l’autre. Et enfin George Street, où l’on trouve le marché plus « écossais ».

Des événements sympa à noter :

  • Le calendrier de l’avent : ON ADORE, et surtout Sarah parce qu’elle est née un premier décembre et les calendriers de l’avent font partie de son ADN. L’an dernier, chaque jour de l’Avent, un lieu d’Edimbourg habituellement pas ou peu accessible au public ouvre ses portes. C’est gratuit, c’est malin, c’est génial. On vote pour. Mais j’ai du mal à trouver l’info pour cette année. Tout ce que je lis, c’est qu’un calendrier de l’avent lumineux sera projeté sur la General Register House, sur Waterloo place. On ira jeter un oeil !
  • Light Night, l’allumage des lumières le 19 novembre : petite chorale, allumage du grand sapin (roiiiii des forêêêêts) et bien sûr, feu d’artifice à 17h sinon c’est pas marrant.
  • Il y a bien sûr une foule d’événements payants et notamment pas mal de petits spectacles pour les plus jeunes. Parmi les nouveautés, une exposition de sculptures de glace (parce que why not) mais avec un ticket à £7.

photo 4

Nouvel An, en Ecosse, c’est du sérieux

Hogmanay à Edimbourg

On a déjà pas mal parlé de Hogmanay à Edimbourg, le festival du Nouvel An. En un mot : c’est assez dingue : Street Party pour ceux qui veulent, ceilidh à ciel ouvert, concerts, multiples feux d’artifices… Mais c’est aussi assez cher. Voici nos conseils pour s’organiser au mieux.

Sinon, le 1er janvier au matin, il y a le Loony Dook : des petits fous se jettent dans la mer à South Queensferry (mais aussi à Portobello) pour fêter la nouvelle année. C’est pour la bonne cause : tous l’argent récolté va à des associations.

Lors de notre premier Hogmanay, on vous avait concocté une jolie vidéo. Et pour cette année, on n’a pas vraiment encore de plans, si ce n’est déambuler dans la ville avec les Vikings de Shetland et leurs immenses torches… Ca se passe le 30 décembre.

Hogmanay

Hogmanay à Glasgow

Pas de célébration grandiose à Glasgow pour Hogmanay, mais on vous promet des rencontres inoubliables. Vous commencerez l’année avec une bonne dose de chaleur humaine ! On vous conseille de faire un tour à la street party d’Ashton Lane, bonne ambiance assurée et possibilité de finir la soirée dans l’un des bars, tous plus cools les uns que les autres, de cette rue mythique. Pour info, on a une petite préférence pour le Brel et l’Innis & Gunn. Tickets en vente ici.

French_Kilt_Visiter l'Ecosse en hiver_2017_2

Si vous avez envie d’une soirée plus traditionnelle, notre pote écossais Stuart recommande Sloans, un bar/restaurant qui propose un menu festif et un ceildih géant pour danser jusqu’au bout de la nuit. En prime, des hommes en kilt.

Les Highlands en hiver

Oui, les jours raccourcissent et monter dans le nord n’arrange rien. Oui, les températures peuvent chuter sous le zéro dans les Highlands,  en altitude. Oui, de nombreux lieux à visiter ferment leur portent durant la basse saison.

Et pourtant.

Visiter le nord de l’Ecosse en hiver, c’est aussi l’assurance d’avoir le pays « pour soi ». Pas la peine de réserver quoi que ce soit, pas la peine de planifier toute la semaine. Par ailleurs, les voitures de location défient aussi toute concurrence (j’en cherchais une hier, pour un petit voyage en décembre, les prix commencent à 20 livres par jour) et on ne risque pas de se trouver coiné.

Je ne vais pas vous reparler encore une fois de mon voyage dans  les Hébrides extérieures en octobre, dans le Nord-Ouest de l’Ecosse, mais je suis persuadée que ma stratégie était juste : les îles n’étaient qu’à moi. Et je n’ai même pas été trempée…

Tout l’intérêt, c’est de pouvoir s’adapter à la météo au maximum. L’hiver dernier, avec Tao et Camille, nous avons sauté dans la voiture un beau matin pour aller randonner autour de Glencoe. Le ciel était clair, la balade, elle, était magnifique.

IMG_2536

Fêter la fin de l’hiver…

En musique, à Glasgow, à l’occasion la légendaire Celtic Connections ! Du 18 janvier au 4 février, ce festival dédié à la musique celtique réunit des fans du monde entier. On va essayer d’en voir le plus possible cette année…

Up Helly Aa aux Shetland

Tous les derniers mardis de janvier, Lerwick, la capitale des Shetland, se plonge dans un fantastique festival Viking, Up Helly Aa. C’est un événement vraiment spécial, organisé des mois à l’avance par toute la communauté. Pour s’y rendre, il faut bien s’organiser car l’hébergement est limité.

Beltane festival à Edimbourg

A la fin du mois d’avril, la procession de Beltane remet au goût du jour un ancien festival gaélique éponyme. Une foule de passionnés de lance dans une procession déguisée et enflammée jusqu’au sommet de Calton Hill. A voir !

Et voilà pour notre agenda ! Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire plus bas. Vive l’Ecosse en hiver !

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Visiter l’Ecosse en hiver, nos idées fraîches pour 2017

Roadtrip vintage : traverser l’Ecosse en Acadiane

Visiter l’Ecosse en hiver, nos idées fraîches pour 2017

Le Loch Ness autrement : une nuit sur le bateau d’Alex

Newer post

There is one comment

Post a comment