Inchcolm Island, retour dans le futur à 30 minutes d’Edimbourg

inchcolm abbey scotland

Inchcolm Island intriguera d’abord les voyageurs sur le point d’atterrir à Edimbourg : cette petite île du Firth of Forth (l’estuaire du fleuve Forth) est vide, à l’exception des ruines d’une belle abbaye et d’une petite maison. Et quand on y pose le pied, on ne sait plus dans quel siècle on est.

Incholm Island, la silhouette d’une abbaye dans la brume

Samedi matin. Il fait gris mais une sorte de confiance nous porte. On va aller faire du bateau et visiter une île, tiens. Par je ne sais quel miracle, je retrouve mes trois compères David, Mireille et Benjamin à l’aube (10 heures, quoi) et nous prenons la route de la gare de Waverley pour attraper un petit train pour Dalmeny, le village voisin de South Queensferry.
Temps de trajet : 16 minutes
Tarif (en prenant le billet « off peak day return » qui permet de faire l’aller-retour en évitant l’heure de pointe le matin) : 4,6 pounds, super tarif ! 

 

Juste pour être sûre, j’appelle la compagnie Maid of the Forth (notre débat : y a-t-il une vanne cachée sur « may the forth be with you »?) qui organise des tours quotidiens sur l’île : pas la peine de réserver, c’est la basse saison et nous serons loin de remplir le bateau qui peut accueillir plus de 200 personnes. Très bien. Budget pour la sortie entière, qui dure 3 heures : 18,5 pounds. Ca peut sembler un peu cher, mais honnêtement, si on compare à d’autres visites qui coûtent plus de 16 pounds (comme le château d’Edimbourg) ça les vaut largement.

Après avoir acheté nos billets, nous faisons un petit tour de South Queensferry, un village où j’aime bien me balader. On hésite à prendre des sandwiches : bien évidemment, on a fait le mauvais choix et on part la besace vide. Embarquement : midi quinze tapantes. Après 30 minutes à japper dans le vent depuis le pont du bateau et à guetter les phoques, nous apercevons la silhouette d’Inchcolm Abbey.

inchcolm abbey scotland

Construite en 1260, l’abbaye augustine a été souvent attaquée et finalement abandonnée lors des réformes protestantes, en 1560. Elle est dans un parfait état, il y a énormément d’espaces à visiter et on peut évoluer librement. J’ai beaucoup apprécié cette visite parce qu’elle n’est pas mise en scène, on découvre juste le bâtiment brut dans son jus. Les panneaux explicatifs sont discrets et très bien faits, on peut très bien se figurer la vie des moines, il y a… 700 ans !

inchcolm abbey scotland

Un escalier très étroit mène au sommet de la tour, d’où l’on a une vue panoramique sur l’île.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

inchcolm abbey scotland
Mes amis sont rigolos.

Les vestiges défensifs de Inchcolm Island

Egalement très impressionants, parce qu’imprévus (oui, on ne s’était pas trop renseignés avant de débarquer) : les vestiges militaires présents sur l’île d’Inchcolm, majoritairement de la Première et de la Seconde guerre mondiale. Il y a aussi des traces d’installations à l’époque des guerres napoléoniennes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il s’agit surtout de caveaux, de postes d’observation, installés là pour défendre Edimourg et l’accès au fleuve. C’est une position très stratégique et de nombreuses garnisons s’y sont installées, à titre défensif. L’abbaye aurait aussi été utilisée à des fins militaires.

inchcolm abbey scotland

Le plus marquant : un très long tunnel datant de 1916, où il fait littéralement noir comme dans un four. On marche à tâtons jusqu’à l’issue opposée et… Avouons-le.. On respire mieux !

inchcolm abbey scotland

Organiser une journée autour de la visite de Inchcolm Island

South Queensferry méritant le coup d’oeil, je vous l’ai déjà dit souvent, notamment pour admirer le magnifique pont ferroviaire, le Forth Bridge. Lors du retour en bateau, d’ailleurs, on passe aussi sous le nouveau pont, encore en construction, et sous le pont automobile actuel. Super intéressant !

Etre à South Queensferry, c’est l’occasion de manger dans les bons restaurants à poisson qui font face au pont. Affamés comme pas possible, on a choisi l’option pub et on s’est assis au Ferry Tap, où l’on peut avoir une pinte et un burger pour 6 pounds. La version simple du burger hein : du pain / un truc au milieu. Les garçons prennent l’option « Blaggis Burger » : haggis et black pudding !

Il y a donc de quoi se faire plaisir avec toute une journée à South Queensferry et sur l’île. Qu’il vente ou qu’il pleuve.

 

Enregistrer

Enregistrer

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Visiter l’Ecosse en hiver, nos idées fraîches pour 2017

Bravo, vous faites partie des courageux qui décident de venir en Ecosse...
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *