Jour 3 sur la North Coast 500 – De John O’Groats à Durne

Après deux jours de road-trip à visiter des châteaux, s’abreuver dans les distilleries ou s’émerveiller sur les petits villages, on attaque la partie la plus « sauvage » de la North Coast 500, cette route magnifique qui sillonne le nord de l’Ecosse. En effet, à partir de John O’Groats, nos choix se sont beaucoup plus portés sur les paysages et autres découvertes naturelles du Nord des Highlands.

Le bout du monde sur la North Coast 500

Le matin, après une bonne nuit de sommeil, le soleil pointe le bout de son nez et ça tombe bien, nous voulions partir en randonnée pour aller voir les Stacks of Duncasby, une formation géologique qui, parait-il, vaut le détour.

En route donc vers Duncansby Head. La petite route campagnarde sillonne à travers la campagne mais l’ile d’Orkney est toujours présente. Elle se joue de nous, nous nargue. Elle nous donne envie mais nous n’avons pas le temps, donc ce n’est qu’à charge de revanche.

Scotland + North Coast 500

Arrivés au parking… Oh surprise, un phare ! Jaune et blanc ! Je me moque mais au fur et à mesure des visites, je me rends compte qu’ils sont différents, qu’ils ont tous leur petit charme. C’est qu’on s’y attache, à ces phares, enfin de compte.

Le chemin boueux traverse les champs de moutons et rejoint les falaises. La découpe est intrigante et les mouettes et autres oiseaux s’y nichent pour couver leurs oeufs. On s’y éloigne un peu et enfin on peut apercevoir les Stacks, ces rochers acérés qui tranchent l’écume. C’est menaçant, c’est intrigant, c’est beau ! Les moutons paissent tranquillement, ignorants de l’environnement mystique dans lequel ils mangent.

Scotland + North Coast 500

On reprend la route pour se diriger vers le point le plus au nord de l’ile : Dunnet Bay. Et son phare jaune et blanc ! Ce petit arrêt est surtout pour dire d’y avoir été plus que pour son intérêt visuel, architectural ou touristique.

Scotland + North Coast 500

Les premières eaux turquoises

En chemin, Thurso Bay est une étape agréable avec une bonne balade au cours de laquelle on peut apercevoir le château de Thurso et le mausolée du clan Sinclair.

C’est à partir de là aussi qu’on commence aussi à apercevoir les premières eaux turquoises du voyage. Alors oui, je sais, quand on dit Ecosse, on ne pense pas forcément plages de sable blanc et mer transparente. Et pourtant, les eaux ici sont beaucoup plus bleues que ce qu’on imagine et ce, même par temps maussade.

Scotland + North Coast 500

Sandside Bay, Melvich Bay, Strathy Bay, Farr Bay… On a le choix en ce qui concerne les balades en bord de plage sur la North Coast 500. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres alors on peut y aller les yeux fermés.

La traversée du Kyle of Tongue offre des paysages fabuleux et avec de la chance, on peut apercevoir les rayons de soleil jouer à peek-a-boo sur les eaux du Kyle. C’est magique !

Scotland + North Coast 500

Ca monte et ça descend, par ici !

Quand on parle de road-trip, on ne parle pas assez souvent des galères que peuvent apporter les routes qu’on emprunte.

Je dois dire que la route jusqu’à Durness n’est pas forcément toujours une partie de plaisir. Les montées sont raides et à sens unique, avec des « passing places » positionnées dans les virages (des espaces où se ranger pendant qu’une autre voiture passe), la visibilité est quasi nulle. Mais ce ne sera pas le plus dur sur la North Coast 500, on l’apprendra plus tard !

Mais on peut aussi avoir la chance de tomber sur un troupeau de moutons qui vous offre une pause appréciée et amusante. En tout cas, personne ne s’est plaint de ces 200 moutons poursuivis par des chiens de bergers un peu foufous qui nous ont accompagnés pendant un bon moment le long du chemin.

Scotland + North Coast 500

Miles parcourus : 105

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Camille

Camille

Animatrice et fan de dodos et de licornes, je me suis installée en Ecosse après un coup de foudre en 2014. Pérégrinations champêtres, dégustations gastronomiques et vagabondages citadins sont devenus mon quotidien et je m'en réjouis un peu plus chaque jour.
Camille
Tags from the story
, ,
Written By
More from Camille

West Highland Way – The Return

Nous vous avions laissés à Drymen à la fin de notre premier...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *