Edimbourg à pied : New Town et Calton Hill

Notre balade à pied à Edimbourg continue. On s’est laissé à plusieurs endroits la dernière fois : North Bridge en direction de Calton Hill, dans la West End, Holyrood Park.

Partie 1 : De Princes Street à Grassmarket
Partie 2 : West Princes Street Gardens et les alentours du Royal Mile
Partie 3 : Greyfriars Kirk, North Bridge, la West End et Dean Village.
Partie 4 : Canongate, les Meadows et le Musée National d’Ecosse

New Town

De West End, on s’était dit qu’il était temps d’explorer  New Town, enfin c’était toi qui avais proposé, sur le coup, j’ai fait la sourde oreille parce que je suis très têtu et qu’il n’était pas encore temps selon moi de te la faire découvrir. Maintenant tu es prêt(e). Et surtout, le soleil commence à se coucher, c’est le meilleur moment pour s’y promener.

Quatre rues principales traversent l’entrée de New Town dans toute sa longueur. Princes Street que tu connais un peu, Rose Street, George Street et Queen Street.

Princes Street, tu connaissais un peu, on est passé au H&M dès le début de la balade et maintenant tu te tapes à porter un gros sachet rempli de trucs complètement inutiles mais inconcevablement pas chers (grâce à une main d’oeuvre sous payée) que t’aurais JAMAIS complètement trouvé dans ton H&M local. On est allé dans le hipster Urban Outfitter, on a humé l’air parfumé devant le Lush, on a fait Primark aussi parce que WOUUUUH PRIMAAAARRK, on a acheté trois forfaits téléphoniques, des cartes prépayées, on a fait le Harrods Edimbourgeois, Jenners, on s’est fait un Yo Sushi, bref… Princes Street. La busy Princes Street. La chic Princes Street. La shopping Princes Street. Elle est magique pour autre chose que ses boutiques, vous l’aurez compris.

Princes Street, c’est autre chose. C’est le Scott Monument, c’est l’hotel Balmoral qui est un peu le Big Ben et donc la signature britannique de la rue, le North Bridge qui passe au dessus de la gare, Waverley Station, c’est cette colonnade grecque que l’on voit au loin et qui semble sortir de nulle part dans cette skyline. Les diverses formes des bâtiments du Royal Mile qui s’élèvent dans le ciel. C’est le château. C’est le volcan. C’est souvent de beaux arcs en ciels. C’est ses jardins. Ses quelques musiciens de rues, ses militants du samedi… ses touristes.

Rose Street, c’est un autre univers. Petite rue pavée étroite qui contraste avec l’ouverte Princes Street. Elle est quasi toute l’année (excepté l’hiver) décorée de fanions colorées qui lui donnent toujours un air de fête. Il y a là plein de pubs et restaurants. Le Dirty Dicks, un des plus vieux pubs de la ville, décoré par des milliers d’accessoires variés et complètement dingues sur les murs et le plafond. La Miros Burrito Box est un de ces restos de Police Box, ici maquillé tout en rouge. Dough Pizzeria vous sert des pizzas cuites au feu de bois excellentes. Le Black Cat est très sympa. Tu y trouveras aussi le Social Bite ouvert par George Clooney. Le Milnes Bar, au niveau de Hanover Street, est grand, sur deux étages avec plusieurs bars et pièces, il y a facilement de la place, des bières sans gaz et d’excellentes frites de patates douces.

George Street, c’est la rue fancy shopping. Très sympa de s’y balader mais je t’avoue, c’est moins mon truc. Si c’est ton truc, vas y. Grandes boutiques chics, belle grande rue. Vraiment belle. Comment te dire. Genre patrimoine-de-l’UNESCO belle. Architecture néo-classique. Géorgienne. D’où le nom de la rue. En parlant de nom de rues, j’en profite pour glisser le fait que les rues principales de New Town relient deux squares. Saint Andrew Square, et St George’s Square (au départ), pour représenter l’union entre l’Ecosse et l’Angleterre. George pour le nom du roi de l’époque, vous l’aurez compris, et Saint Andrews, le Saint Patron de l’Ecosse (sa croix étant le drapeau de l’Ecosse). Les noms des rues ont tous une symbolique. Thistle Street pour le nom de l’emblème de l’Ecosse, Queen Street pour la femme du roi (qui n’avait pas besoin d’être prénommée apparemment), Rose Street, emblème de l’Angleterre. Au départ, Princes Street devait se nommer St Giles comme le Saint Patron de la ville mais le Roi la rejeté, St Giles étant le saint de la lèpre et d’un quartier pas cool au bord de Londres. Saint George Square fut renommé Charlotte Square pour enfin prénommer la reine, et surtout ne pas confondre avec la rue. Et je continuerais bien mais je vois que je perds ton attention. Sinon, si tu t’arrêtes à Charlotte Square, pourquoi ne pas visiter The Georgian House ? Sarah a adoré.

Saint Andrew Square est une place qui est utilisée toute l’année pour des événements de la ville, que ce soit le Fringe, Noël, et autant d’événements que possible. Elle offre, avec la plupart des rues transversales de New Town, l’une de mes vues préférées de cette ville. Une vue plongeante vers le Firth of Forth et Fife au loin, comme une invitation à s’évader vers la campagne et les Highlands.

Vous découvrez en contrebas le nord de la ville qui s’étend sous vos pieds. Allons-y découvrir Stockbridge, Canonmill, et les jardins botaniques la prochaine fois. Ou sinon, continuez rejoindre une autre partie du groupe sur Calton Hill.

Calton Hill

C’est la colline la plus facile à grimper de la ville. Ton moment nature en pleine ville. Ce qui pourra dans ta tête justifier tes chaussures de randonnée portées dans la ville. C’est le mini Arthur’s Seat. Elle se grimpe en dix minutes à peine. Elle fait aussi partie du patrimoine protégé par l’UNESCO de la ville. De là, vous avez une superbe vue sur New Town, Old Town, Holyrood Park, la mer, les Pentland Hills, Fife. Tout. Elle est dominée par le Nelson Monument mais c’est le National Monument qui intrigue tout le monde. Ce temple grec, téléporté par on ne sait quelle magie en Ecosse alors que les Romains ne sont jamais remontés aussi haut. Et que ceux-ci ne sont même pas grecs. Ils sont Romains. Fin ça confuse. C’est confusionnant. Vous êtes confus. Il date en effet du XIXe siècle et a été construit en l’honneur des soldats qui ont combattu les guerres Napoléoniennes. C’est une reproduction du Parthenon d’Athènes, avortée par manque de moyens et a été surnommée entre autres Edinburgh’s Folly.
Quelle folie. Quelle folie. Allez, va prendre une photo.

Carton Hill, c’est une bouffée d’air frais (si t’en avais besoin) en pleine ville, ce sont des vues, mais c’est aussi un lieu de fête. Plusieurs fois par an, des processions de feu païennes gaéliques rythment les passages des saisons dont le Beltane Fire Festival en mai, ou Samhain en novembre. C’est un lieu aussi très prisé pour voir les nombreux feux d’artifices qui ont lieu tout au long de l’année dans la ville, dont le grand qui clôture les festivals d’août.

La prochaine fois, on va se promener dans Holyrood Park que tu rejoins en prenant Regent Road puis en traversant son parc qui t’amène à Holyrood House. Ca va, tu te repères ?

Bisous.

 

IMG_0683

Cinéma en plein air à St Andrew Square

IMG_0684

Avec livraison de bouffe sur place, merci Deliveroo
IMG_1426

Vue sur les feux d’artifices de la fin du Fireworks Festival depuis Frederick St
IMG_2239

Christmas at St Andrew Square IMG_2241

Street Art à St Andrew Square IMG_2389

Cirque dans un chapiteau temporaire à St Andrew Square IMG_2410

Le Dirty Dicks sur Rose St
IMG_2602

Procession de torches pour Hogmanay, au nouvel an.
IMG_2608

La procession passe devant le Balmoral
IMG_7804

Carte hipster à Urban OutfitterIMG_8003

Coucher de soleil sur Princes St avec le Scott Monument et le château.
IMG_8004

De l’autre côté, le Balmoral, Holyrood Park, le Nelson Monument sur Calton Hill
IMG_8577

Version Noël
IMG_9561_2

En route vers Stockbridge

Tao

Aime manger et fais des vidéos.
Tao
Written By
More from Tao

Notre première journée dans l’Ayrshire

Une belle journée de printemps, l’envie de voir la côte ouest écossaise...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *