Jupiter Artland : Un drôle de parc pour une balade artistique !

Vous voulez passer une journée culturelle atypique ? Vous balader dans la campagne près d’Edimbourg ? Profitez du soleil en caressant un lama ? Tout ça en même temps ? Prenez la direction du jardin Jupiter Artland à la sortie d’Edimbourg !jupiterartland3

Jupiter Artland, un jardin pour les artistes

Jupiter Artland, c’est un peu l’histoire de gens riches qui deviennent mécènes parce qu’ils s’ennuient dans leur baraque avec 7 salles de bains et leur terrain de 40 hectares… Oh non, attendez, c’est exactement cette histoire. Bon peut-être pas la partie avec les 7 salles de bains. Mais ils ont quand même une salle de bal, pardonnez du peu !

Donc, il était une fois, Nicky et Robert Wilson, couple absolument charmant (j’ai entendu dire…), regardaient les petites annonces immobilières sur le bon coin et tombèrent sur une superbe villa, type manoir, décoration atypique, grand salon chaleureux, exposition plein sud, charmant jardinet de 40 hectares, appelée Bonnington House. Sous le charme (qui peut le leur reprocher ?), ils font l’acquisition de la maison et de son « jardin ». Plusieurs années passèrent, et puis Madame se leva un jour, avec la folle idée que 40 hectares, c’est pas mal pour une garden party, mais que ça pourrait aussi servir à autre chose. Les deux amoureux d’art et particulièrement de sculptures décidèrent alors de lancer un appel à projets ainsi que de commissionner des artistes pour qu’ils proposent des sculptures, des installations qui trouveraient leur place dans leur jardin familial.

jupiterartland6

Et les artistes contactés ne sont pas des moindres : Charles Jencks, Andy Goldsworthy, Ian Hamilton Finlay… Des grands noms de l’art contemporain qui ont eu la liberté la plus totale sur leur projet et leur emplacement ! J’ai appris qu’à l’origine, le parc n’était pas supposé être ouvert au public. Mais quel est l’intérêt de l’art s’il ne peut être exposé à la vue de tous ? (À vos stylos, vous avez 4h!) En tout cas, c’était l’avis de Nicky et c’est ainsi que naquit après plusieurs années de gestation, Jupiter Artland a pu être présenté.

jupiterartland7

De surprises en émerveillements

Jupiter Artland est donc, à mon humble avis, un must-see-must-do lors des longues journées ensoleillées d’été : on s’y promène comme dans un parc, on s’y interroge comme dans un musée et on s’y émerveille comme à Disneyland… On peut aussi y jouer au Molky comme sur la plage.

jupiterartland1
On peut aussi s’admirer dans le miroir

Il y a un chemin tout tracé mais rien ne vous oblige à le suivre. Il faut s’y perdre, sortir des sentiers battus et c’est comme ça qu’on apprécie d’autant plus les pérégrinations des artistes. Chaque sculpture, chaque installation est forte, très forte, elles impressionnent, elles enchantent. J’aime énormément l’art contemporain, j’ai étudié l’art et j’ai appris à l’apprécier avec toutes ses qualités et défauts. Je comprend que beaucoup de personnes y soient complètement allergiques ou tout du moins indifférents. Mais le fait que ces oeuvres dessinent un décor surréaliste et se découvrent à ciel ouvert apporte un côté ludique.

On traverse une forêt inquiétante avec des fillettes perdues, une maison hantée par la nature et un fusil géant adossé à un arbre. On peut visiter une mine d’améthystes ou aller dans la cabane du pécheur d’eau. On peut siroter un thé du van vintage en admirant le paon ou prendre un bain de soleil sur les ziggurats (J’ai toujours rêvé de placer ce mot dans un article. Mission accomplie) d’herbe. Pour ne pas de perdre, ou au moins toujours savoir où vous êtes, l’accueil vous donne une carte superbement illustrée. Rien que pour cette carte, j’adore Jupiter Artland ! Et essayez de trouver l’avion !

jupiterartland8
Avouez, elle fait flipper !

Il y a aussi des ateliers, des sessions d’apprentissage, des visites guidées. J’ai eu l’occasion d’aller à une visite guidée pour enfants en dehors des horaires d’ouverture du parc. Ce n’est jamais facile d’expliquer l’art contemporains à des enfants, de leur faire comprendre, aimer, se questionner. Les volontaires et employés de Jupiter Artland ont cette capacité, je pense que ça vaut le coup pour les chères têtes blondes. Il y a aussi des moutons, des ânes et un lama (?) paissant paisiblement au milieu du jardin. Et si ça peut les convaincre un peu plus, le parc apparaît même dans Minecraft. Cette année, Jupiter Artland est finaliste pour le Museum of the Year, j’espère qu’ils gagneront.

jupiterartland2
Creeeeeepy !
jupiterartland4
Oooooh améthystes !
jupiterartland10
Ah la gueule d’ange !
jupiterartland9
Devinez d’où vient ces eaux ?

jupiterartland12

jupiterartland11
Allez, avouez, ça a de la gueule !

C’est où ?

Jupiter Artland Bonnington House Steadings Wilkieston Edinburgh EH27 8BB

Comment on y va ?

En voiture, à une vingtaine de minutes du centre d’Edimbourg Il faut suivre la direction East Calder/Kirknewton. En bus, vous pouvez prendre le 27 ou X27 de la First depuis Dalry Road. Demandez au chauffeur l’arrêt pour Jupiter Artland. La route met un peu plus d’une demi-heure.

Ca coûte combien ?

Adulte : £8.50
Enfant (5-16) : £4.50
Gratuit pour les moins de 5 ans

On peut y aller quand ?

Jupiter Artland n’est ouvert que de mai à septembre du jeudi au dimanche de 10h à 17h. Tous les jours en juillet et août. Je veux en savoir plus, toujours plus : Allez directement sur le site de Jupiter Artland.

Camille

Camille

Animatrice et fan de dodos et de licornes, je me suis installée en Ecosse après un coup de foudre en 2014. Pérégrinations champêtres, dégustations gastronomiques et vagabondages citadins sont devenus mon quotidien et je m'en réjouis un peu plus chaque jour.
Camille
Tags from the story
, , , ,
Written By
More from Camille

Introduction à la West Highland Way

Keskécé ? Ah, l’Ecosse… Son whisky, ses roux, sa pluie et ses...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *