Les Rennes des Neiges … dans les Highlands

La légende raconte qu’il est un endroit, une vallée interdite, cachée dans les collines écossaises, où subsisteraient des animaux mythiques. Les rennes du Père Noël. Voici leur histoire…

Alors que les rennes avaient disparu des îles britanniques depuis déjà quelques millions d’années (suite à la chute d’un astéroïde si l’on croit la théorie la plus populaire), un Finlandais en vacances en Écosse, lui même éleveur de rennes, s’arrêta à Aviemore et retrouva exactement l’environnement finlandais qui lui était tant cher et familier. Il décida de les réintroduire grâce au troupeau qu’il possédait déjà, et c’est ainsi qu’en 1952, huit rennes firent leur apparition à Glenmore. C’est le seul endroit en Écosse où existe un troupeau de rennes en liberté. Ils sont aujourd’hui 150. Et ce sont bien ceux du Père Noël, ou en tout cas de pas mal de Pères Noël au Royaume-Uni car certains sont emmenés en décembre pour des évènements liés aux festivités et changent peut être pour quelques heures leurs noms pour Comète, Danseur, Cupidon, Furie, Eclair ou Tornade… ou Rudolphe. Rudolphe le renne au nez rouge !
 
Le Cairngorms Reindeer Center, qui s’occupe d’eux, propose des treks une à deux fois par jour selon la période de l’année ainsi que la météo.
Il y a depuis le centre environ un mile à parcourir en voiture jusqu’à un parking, puis vingt à trente minutes de marche pour atteindre l’enclos dans lequel les rennes ont été réunis le matin. Si on les a trouvés… Un très bon article du blog du Reindeer Center vous explique leur technique.
Les guides sont intarissables sur ces animaux, ils donnent envie d’y faire un stage d’un mois, dans le froid, la pluie et la boue… Ou une semaine.. Ou quelques jours. Oh et puis 1h30 de balade c’est bien pour se rendre compte, non ? Ils connaissent les noms des 150 rennes ce qui est assez impressionnant. Ils ont pour cela une astuce : il y a une couleur sur eux différente pour chaque année de naissance, et chaque année, les noms suivent un thème particulier : les montagnes écossaises, les stars du rock, les gâteaux, les jeux de société…
Vous croiserez donc certainement Elvis, Merida ou Scrabble. Et apprendrez aussi peut être que les bois des rennes, recouverts de poils, poussent et tombent tous les ans. Et que chaque structure de bois est unique et se reproduit de la même façon. Crazy eh?
 FullSizeRender-1 FullSizeRender-2 FullSizeRender-3
Les Rennes sont parfois espiègles
FullSizeRender-4
Ils adorent les selfies
FullSizeRender-5 FullSizeRender-6 FullSizeRender-7 FullSizeRender
(oui la peau qui tombe des bois c’est dégueu)

 

[su_box title= »C’est où et comment ? » style= »soft » box_color= »#c07e8c » title_color= »#fefdfe » radius= »5″]

Comment y aller ?

C’est à Glenmore, juste à côté d’Aviemore au nord du Parc National des Cairngorms que vous les trouverez.

C’est combien ?

Le trek est à £13 pour les adultes, moins cher pour les enfants, gratuits pour les plus petits.

Ca vaut vraiment le coup, les guides sont vraiment intéressants, vous leur donnez à manger de la nourriture bonne pour eux (dont les dark grains, utilisés pour faire le whisky dont les animaux raffolent et qui sont très bons pour eux, que demande le peuple…)

A savoir

Les chiens font peur aux rennes et ne sont donc pas acceptés.

Il vous faut une voiture pour faire la première partie du chemin, si vous êtes venus autrement, ils ont toujours quelques places dans leur van, donc il faut les prévenir et ils prendront les premiers arrivés.

Selon le temps, ils peuvent soit ne pas trouver la horde à temps, soit penser que les chemins ne seront pas facilement praticables, donc il est bon d’appeler vers 9h30 pour être sûr que la balade ne sera pas annulée.

Ils ferment au public en janvier car la plupart des rennes sont partis loin pendant cette période.

 

Quelques infos sur VisitScotland

 

[/su_box]

 

OK super mais, le titre est mensonger, et la neige dans tout ça ?

 

Tao

Aime manger et fais des vidéos.
Tao
Written By
More from Tao

Plongeon d’une nuit d’automne

Vivre à Edimbourg c’est aussi décider d’aller sur le bord de mer...
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *