Edimbourg et Harry Potter, une histoire qui dure encore…

Beaucoup le savent, j’imagine aussi que beaucoup ne le savent pas… Mais Edimbourg est le berceau de Harry Potter. La vieille ville remplie d’histoires et de mystères est une ressource inépuisable pour tout auteur en quête d’inspiration. Alors il n’est pas étonnant que J. K. Rowling s’en soit inspirée pour ses romans…. Ou alors c’est juste qu’elle habite ici.
Voici les différents lieux à aller voir à Edimbourg pour s’immerger dans le monde de Harry Potter.

Impossible de dissocier Harry Potter d’Edimbourg et plus largement de l’Ecosse. Alors si vous êtes fan, rien de plus simple que de faire un petit pèlerinage sur les traces du garçon-qui-a-survécu.

Je veux juste préciser une dernière petite chose néanmoins : la majorité des infos de cet article n’ont rien d’officiel et sont des clins d’œil aux livres. J. K. Rowling n’a, à ma connaissance, fait aucun communiqué affirmant ces faits. Mais les rumeurs et les on-dit ont toujours une part de vérité donc pourquoi ne pas se laisser embarquer par la magie du mythe ?

Voici également l’article de Sarah pour le Journal des Enfants, paru en octobre 2016.

Le berceau de Harry Potter

harry potter edinburgh

Difficile de louper la vitrine où s’étale ces mots : « The birthplace of Harry Potter ». C’est à The Elephant House que  Rowling aurait écrit le premier tome de sa saga. Tout le café est un autel à l’existence des éléphants, mais cache aussi quelques clins d’oeil à J. K. Rowling. Sur les murs se mélangent les gravures zoologiques et les croquis de fans. Ici et là, une photo de Jo. Le plus folklorique ici, c’est sans aucun doute, les toilettes. Du sol au plafond, les visiteurs en ont fait leur espace et le résultat est assez poétiquement chaotique.

IMG_3069 IMG_3070 IMG_3067 IMG_3068 IMG_3064 IMG_3074

Mais je dois dire que l’ambiance se prête assez à l’écriture. La grande salle du café est meublée de tables communales et de canapés autour d’une cheminée La vue est superbe : château et cimetière sont en contrebas !

harry potter edinburgh

Que demander de plus ? Un petit brownie au caramel salé peut-être, parce qu’il vaut le détour et l’attente. Non, pas de réservation ici donc c’est au petit bonheur la chance.

Un peu de shopping sur le Chemin de Traverse

Il est dit que Victoria Street est l’une des sources d’inspiration du Chemin de Traverse, la fameuse rue où les sorciers vont faire leurs emplettes. Je n’ai pas trop de mal à y croire. Cette rue est incongrue aussi bien d’un point de vue architectural que dans les magasins qu’on y trouve. Sur deux étages, on croise en vrac, au milieu des façades colorées, des terrasses de cafés, des boutiques de bibelots, un des plus vieux magasins de livres de la ville et une boutique de farces et attrapes qui rappelle celles des jumeaux Weasley avec son gros nez en devanture. La rue s’arpente sur deux niveaux. Il fait bon de s’y perdre, sur le Chemin de Traverse !

harry potter edinburgh

La fameuse pierre tombale dont tout le monde parle

Si vous ne devez visiter qu’une seule chose pour réellement rendre hommage à Harry Potter, c’est bien évidemment le cimetière de Greyfriars.

harry potter edinburgh

Celui-ci est devenu mondialement connu pour être l’emplacement de la tombe de Voldemort lui-même ! Et oui, rien que ça. Thomas Riddell, simple écuyer en son temps, ne se doutait sans doute pas qu’il allait voir tant de visiteurs se recueillir sur sa tombe. Mais, d’après la rumeur, Tom Riddle (Jedusor dans la version française) n’est pas le seul personnage à reposer au cimetière. Rowling aurait puisé les noms de ses personnages en déambulant dans les allers du cimetière. Vérité ou mythe ? Peu importe, pour vous, French Kilt s’est amuse a les retrouver.

harry potter edinburgh

harry potter edinburgh

Cette carte est bien évidemment non officielle et non exhaustive ! Par exemple, on a oublié d’ajouter la tombe de Macgonagall, qui se trouve près du portail de George Heriot School.

greyfriars map

George « Poudlard » Heriot

Vous l’aurez sûrement aperçu depuis le cimetière, mais n’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil au collège de George Heriot. D’une part parce que c’est un bâtiment magnifique qui vous donnera envie d’étudier encore un peu et d’autre part parce que selon la légende, ce fut l’inspiration de l’école des sorciers, Poudlard.

harry potter edinburgh

harry potter edinburgh

Vous ne pourrez pas entrer dans l’enceinte du collège, mais rien ne vous empêche de l’admirer depuis le  portail. Cette école a un fonctionnement en « maisons », tout comme Poudlard. Les élèves sont répartis dans 4 groupes, avec un nom, un emblème pour chaque maison. Compétitions sportives, comportement, tout est bon pour faire remporter la coupe à la fin de l’année. Cela dit, ils ne doivent pas porter de chapeau en début d’année pour savoir dans quelle maison ils seront placés et la compétition entre groupe ne se ressent pas le moins du monde. Mais c’est tout de même drôle a savoir.

Pour ceux d’entre vous qui veulent du luxe…

Le Balmoral, ce fameux hôtel qui surplombe la gare et donne l’heure aux passagers, a accueilli Rowling lors de l’écriture de son livre final. Apparemment incapable de se concentrer chez elle, elle a loué une suite là-bas pour terminer son histoire.

Et le 11 janvier 2007… Elle finit l’écriture du dernier tome de la saga Harry Potter. Pour fêter cela, elle a ajouté un petit graffiti sur la cheminée de la chambre, comme l’atteste son tweet.

Il est possible de louer la-dite chambre et y lire le nom de l’auteur sur les meubles. Ou sinon, vous pouvez toujours vous contenter d’un afternoon tea…

Mettre les mains dans les mains de J. K. Rowling

Sur le parvis des City Chambers, on peut aller frôler les paumes magiques de l’auteur de Harry Potter. Il faut garder les yeux rivés sur le sol pour enfin voir les deux mains dorées. Parce qu’elle est citoyenne d’honneur de la ville, Rowling a été invité a laisser cette trace indélébile, touchante et discrète.

harry potter edinburgh

Au-delà de la ville

Nous en avions déjà parlé, mais sachez qu’il est aussi possible d’embarquer à bord du Poudlard Express ! Le train a vapeur relie Fort William à Mallaig en passant par le fameux viaduc de Glenfinnan qu’on peut apercevoir dans les films. Mais si vous avez le mal des transports, le viaduc est visible depuis une jolie balade au départ du Glenfinnan Station Museum.

Les portes de la Magie vous sont ouvertes maintenant, alors entrez… Alohomora !


Et sinon, t’as piné ?

harry potter

Camille

Camille

Animatrice et fan de dodos et de licornes, je me suis installée en Ecosse après un coup de foudre en 2014. Pérégrinations champêtres, dégustations gastronomiques et vagabondages citadins sont devenus mon quotidien et je m'en réjouis un peu plus chaque jour.
Camille
Edimbourg et Harry Potter, une histoire qui dure encore…

Les Rennes des Neiges … dans les Highlands

Edimbourg et Harry Potter, une histoire qui dure encore…

Quand French Kilt passe sur le grill des Liebster Awards

Newer post

There are 7 comments

  1. Ophélie G.

    Il y a aussi la tombe de McGonagall au cimetière (un certain William, poète). 😉
    C’est marrant, je n’avais pas tellement apprécié The Elephant House (mise à part la vue sur le château et le cimetière qui est juste top !). Peut-être parce que c’était bondé le jour où j’y suis allée.. xx

    1. Camille

      Ah mais oui la patate que je suis, en plus c’est juste avant les grilles qui mènent à George Heriot !!!

  2. 17 aventures à vivre en Ecosse en 2017

    […] C’est surtout une activité pour l’été : plusieurs trains à vapeur sillonnent l’Ecosse et on peut facilement réserver son ticket pour un petit voyage dans le temps. En aout et en septembre, Scotrail permet de réserver quelques trains à vapeur qui circulent dans la région du Fife et dans les Borders. Mais impossible de trouver les infos pour l’année prochaine à l’heure où nous écrivons. Autre train magnifique à tester : The Jacobite, qui relie Fort William à Mallaig. On le prend dans un sens, puis dans l’autre, avec une petite pause dans le joli village de Mallaig. Clou du spectacle : le train traverse le viaduc de Glenfinnan, rendu célèbre grâce à la saga Harry Potter. […]

  3. kReEsTaL

    J’avais découvert French Kilt début janvier en préparant mon voyage à Édimbourg, et le coup de cœur avait été immédiat ! Mais ce n’est qu’en préparant moi-même un petit billet sur Harry Potter que je suis tombée sur celui-ci, qui est tellement bien ! Merci beaucoup pour la carte de Greyfriars Kirkyard ; si j’avais mis la main dessus plus tôt, j’aurais adoré voir la tombe de Sirius Black ! À noter aussi niveau noms intéressants : une tombe au nom de McGonagall, non loin de l’entrée.

    1. Camille

      Oui, je ne sais pas ce qu’il m’a pris d’oublier McGonagall !!! Je vais reprendre mon fichier et la rajouter. Merci en tout cas ^^

Post a comment