Apprendre l’anglais à Edimbourg : oui, c’est une bonne idée

Apprendre l’anglais à Edimbourg, et pourquoi pas ? Les voyage linguistiques ont la côte, car, c’est sûr, rien ne vaut un bon bain culturel pour absorber rapidement une langue. Mais le « voyage linguistique » par excellence, c’est souvent Londres, ou d’autres grandes villes anglaises. Choisir l’Ecosse et Edimbourg, c’est pourtant, selon moi, une très bonne stratégie : on y trouve beaucoup d’écoles de langues et plein de choses à faire pour pratiquer après les cours. Et pour vous convaincre, on a une petite surprise pour vous en fin d’article…

Apprendre l’anglais à Edimbourg et tomber amoureux d’une langue et d’une culture

J’ai passé les dernières semaines à demander à mes amis – français, britanniques ou d’ailleurs – pourquoi Edimbourg ferait une bonne ville pour apprendre l’anglais. Première réponse : « tu es dans une capitale fantastique sans subir les prix londoniens ». Le constat est sans appel : la vie coûte en moyenne 30% plus cher à Londres qu’à Edimbourg. « Oui mais c’est Londres », me direz-vous, et oui, c’est une bien plus grosse ville. Mais si on compare le coût de la vie à Edimbourg et à Liverpool, qui a une taille similaire, Edimbourg reste plus abordable.

IMG_9694

Deuxième réponse : « Edimbourg, c’est quand même plus classe ». Eh ouais. Là, c’est un gros point de marqué. Si Londres est bien sûr une ville passionnante, Edimbourg a un côté « la vie, la vraie » qui joue beaucoup. Edimbourg est une ville à taille humaine, où l’on se sent vite chez soi – j’en ai fait l’expérience – et où on ne se sent pas stressé dès qu’il faut aller d’un point A à un point B. Enfin, apprendre l’anglais à Edimbourg permet de découvrir une culture riche et marrante, la culture écossaise : celle des pubs, des soirées ceilidh, des feux d’artifice, des traditions celtiques, du rock’n’roll. Il y a aussi énormément de choses à faire autour d’Edimbourg : Glasgow d’une part, puis la magie des Highlands tout autour.

Je vous entends déjà dire : « oui mais… l’accent? »
L’accent écossais ? Vous allez l’adorer. C’est une mélodie, une musique qu’il faut dompter, et puis après ça roule. Pour ce qui est de l’apprentissage de l’anglais, pas de panique : l’anglais enseigné dans les écoles de langues est standard et vous permettra de converser partout sur la planète. Personnellement, je n’ai pas choisi de me rendre dans une école de langue, mais le fait d’être à Edimbourg m’a beaucoup fait progresser dans l’usage de mon anglais, comme je vous le racontais ici. 

Apprendre l’anglais à Edimbourg : on fait comment ?

Je ne vous fais pas un fromage sur les applications qui aident à apprendre l’anglais, elles sont tellement nombreuses : Duolingo, Babel, et puis tous les livres audio disponibles. Certains cafés, à Edimbourg, réunissent les amoureux des langues pour converser en anglais, français, espagnol… C’est le cas du Victoria Bar sur Leith Walk, qui tient un Language Cafe tous les lundi soirs. De manière générale, l’un des meilleurs moyens de se sentir plus à l’aise est aussi d’aller vers les habitants de la ville, qui accueilleront toujours vos efforts avec gentillesse.

902893_10152010739358329_1865755049_o
Judith prépare sa rentrée à l’école des sorciers…

S’inscrire dans une école de langue pour quelques jours ou quelques semaines est aussi une très bonne idée pour progresser efficacement. Il y a quelques semaines, j’ai rencontré Judith, une Québécoise tombée elle aussi en amour d’Edimbourg il y a quelques années. Elle qui parlait déjà anglais cherchait un cours pour se perfectionner et éliminer ces petites erreurs qui traînent parfois dans nos bouches de francophones qui parlent l’anglais. Durant ses recherches, elle tombe sur le site de Venture English, une école d’anglais indépendante crée par Lorna, une enseignante passionnée. « J’ai été surprise de voir que Lorna rencontre chacun de ses étudiants personnellement avant de commencer le cours, pour mieux cerner leur projet, voir pourquoi et comment ils souhaitent apprendre l’anglais », me dit-elle en sirotant son café au lait. Judith opte donc pour un cours de renforcement de 2 heures par jour, de 9h à 11h le matin, 5 jours par semaine, durant deux mois. « Lorna nous donnait des devoirs pour l’après-midi, et on travaillait dessus le matin suivant ». La régularité, c’est la clé. Elle suit ce cours avec trois autres étudiants, et je suis étonnée : quel luxe ! Je ne me souviens que trop bien de mes cours d’anglais à trente élèves, en troisième, où personne n’osait parler. C’est sans doute pour ça que tant de gens n’ont pas vraiment l’impression d’apprendre correctement une langue, malgré un grand nombre d’années coincés dans une salle de classe.

Lorna rencontre chacun de ses étudiants personnellement avant de commencer le cours, pour mieux cerner leur projet, voir pourquoi et comment ils souhaitent apprendre l’anglais

En parcourant le site de Venture English, je suis impressionnée par le nombre d’options que Lorna propose : des cours de préparation à l’examen Cambridge, des cours du soir, des remises à niveau pour l’université… Et des sorties thématiques à Edimbourg pour goûter à la vraie vie. Plutôt pas mal.

Free English classes in Edinburgh at Venture English

Quel budget pour apprendre l’anglais à Edimbourg ?

Pour Judith, l’équation était parfaite : la petite école de Lorna lui offrait toute la flexibilité dont elle avait besoin, tout en lui permettant de faire partie d’un groupe qui progressait ensemble. Lorna propose toutes sortes de cours, des leçons privées, des cours pour les débutants, et surtout, « elle nous emmène en balade, on sort, on fait des choses ensemble », se souvient Judith, qui, aujourd’hui, travaille à temps partiel à Venture English. En plus, les cours se déroulent à Summerhall, un haut lieu de la culture urbaine d’Edimbourg. Parce que pour apprendre une langue, il faut d’abord la vivre…

2016-12-09 18.10.29

Judith et moi essayons ensuite d’établir un budget pour un voyage linguistique en indépendant pour apprendre l’anglais à Edimbourg. On compte environ 400 livres pour deux semaines dans un hostel, la solution la plus économique (mais dans un hostel plutôt bien, sinon, hors saison, les prix descendent jusqu’à 80 la semaine, mais dans des hostels pas dingues et dans des grandes chambres). Il faudra compter au moins 200 livres de sorties et de découvertes, pour se faire plaisir. Et en s’y prenant bien, quand on vit en Europe, un vol aller-retour devrait coûter autour de 100 livres, voire moins. Enfin, les cours d’anglais à Venture English coûteront en moyenne 300 livres pour 25 heures de cours, en matinée, sur deux semaines. Total : 1000 livres pour un séjour d’immersion intense dans la langue anglaise. Un très bon investissement !

S’il vous en faut plus pour vous convaincre, j’ai une petite surprise pour vous : une remise de 10% est accordée sur tous les cours de Venture English pour les lecteurs de French Kilt. Elle est pas belle, la vie ? Pour choisir un cours, rendez-vous sur le site de Venture English et inscrivez le code promo FrenchKilt10.

Hello

Bien sûr, il existe d’autres écoles de langue à Edimbourg. Bien d’autres. J’ai choisi de vous parler de Venture English parce que c’est une super école portée par une enseignante passionnée, qui croit fort en son projet. J’ai rencontré Lorna via mon boulot, à l’auberge de jeunesse The Baxter, qui m’a mise en contact avec Judith, et c’est ainsi que cette idée d’article est née. Je me réjouis d’avance d’entendre les conclusions des lecteurs de French Kilt qui pousseront les portes de l’école de Lorna.

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Expatriation : A l’aube de mon troisième été en Ecosse…

Le mois de juin touche à sa fin et je me souviens...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *