La chronique de French Kilt sur Courrier International

C’est une nouveauté 2017 : French Kilt tient une petite chronique photo toutes les semaines sur Courrier Expat, un site du magazine Courrier International qui parle de tout ce qui concerne l’expatriation. Chaque semaine, on pioche une photo et on raconte l’histoire qui va avec.

Chaque mercredi, donc, je vous donne rendez-vous sur la page Photos d’Ecosse sur Courrier Expat pour découvrir petite image sympa. Parce que les cornemuses et les hairy cows, ça va bien cinq minutes, j’essaye de proposer une image de la vie quotidienne, ou d’une découverte en Ecosse, qui sort un peu des habituels clichés écossais. La rédactrice en chef, Ingrid,m’avait prévenue : “pas de couchers de soleil, hein”, ce qui m’a donné envie de répondre par un autre cliché : “le soleil ? En Ecosse ? Mais où ça ?” Facile, hein…

J’ai accepté le challenge pour essayer de développer un peu l’aspect “photographie” de mon expérience de blogging. Un aspect qui, je dois dire, n’est pas celui qui m’intéresse le plus (ouh, pas bien). Là, il va falloir que je m’efforce de faire un peu mieux si je veux trouver, dans mon smartphone, quelque chose qui vaille le coup d’être partagé. Je suis aux aguets !

Screen Shot 2017-02-12 at 19.50.17

Ces dernière semaines, voici les thématiques que j’ai abordées :

Gros hit pour commencer : ce que j’appelle les “poubelles électorales”, où l’on peut jeter son mégot en répondant à un sondage. J’adore, j’adore, j’adore. Il paraît que ça commence à arriver en France, n’hésitez pas à m’en montrer si vous en croisez !

Encore un peu d’humour : la deuxième semaine, j’ai un peu gratté autour de cette habitude, pour les pubs, d’inscrire des blagues sur les pancartes qu’ils placent sur les trottoirs. Est-ce une guerre de l’humour ? Je le mentionnais déjà dans notre article sur les petites choses qui font rire les Français en Ecosse mais là, j’ai un peu plus fouiné.

Ensuite, on prend le large : je partage l’un de mes plus grand ébahissements dans les Hébrides : voir un avion atterrir sur la plage d’une minuscule île qui compte à peine quelques centaines d’habitants, Barra. J’en avais déjà un peu parlé dans un premier article ici.

Une autre découverte tout près d’Edimbourg : l’île de Cramond, abandonnée aux marcheurs du dimanche malgré tous ses vestiges de la Seconde Guerre Mondiale. Je parle de mon engouement pour une île assez mystérieuse et de mon dépit de la voir jonchée de détritus. Sur le blog, j’avais déjà parlé de mes nombreux coups d’épée dans l’eau : comme l’île n’est accessible qu’à marée basse, j’arrivais toujours trop tôt ou trop tard…

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Oui, on a re-re-re-revu Trainspotting

Qui n’a jamais entendu parler de Trainspotting ? Sorti en 1996, ce...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *