Le Chardon #17 : Un mois de septembre qui s’annonce musical

Inverness
L'un de mes derniers petits concerts, à Inverness...

Et voilà déjà le Chardon qui revient ! J’ai fait de mon mieux pour finir la deuxième partie de mon abécédaire écossais, il me manque quoi… deux lettres.. et je n’ai pas réussi ! C’est décevant. Je dois dire que je sens bien la différence entre le printemps et la fin de l’été, côté énergie et efficacité. Mais pour une fois, j’essaye de ne pas m’en vouloir et de ménager les efforts *soupir*. Cette semaine, j’ai envie de vous parler de musique, car il y en aura plein partout, en ce joli mois de septembre qui approche !

Gagnez deux tickets pour un concert écossais à La Seine Musicale

Pas besoin d’être en Ecosse pour profiter de la culture écossaise : du 26 au 29 septembre, la Seine Musicale, un centre culturel installé à Boulogne-Billancourt, près de Paris, accueille quatre concerts avec le Royal Scottish National Orchestra et l’orchestre en résidence, Insula Orchestra. C’est l’occasion de découvrir quelques pièces de grands compositeurs, comme Beethoven, Mendelssohn ou encore Claude Debussy.

LA Seine Musicale © CD92-OLIVIER RAVOIRE

Voici plus d’infos sur ces quatre concerts. Si je pouvais filer à Paris ce week-end là, je choisirais probablement le concert de samedi après-midi, Scottish Songs !

Et comme on est sympa, chez French Kilt (enfin… surtout l’orchestre Insula Orchestra, qui vous invite) on offre deux lots de deux tickets, pour le concert de votre choix !

Pour participer, c’est tout simple : vous m’envoyez, comme d’habitude, un petit email sur sarah@frenchkilt.com, en me disant quel serait le concert que vous choisiriez. On va laisser le jeu ouvert jusqu’au mercredi 11 septembre, minuit. Notez bien que ces concerts ont lieu en région parisienne, à Boulogne-Billancourt. Vous n’avez rien à liker, rien à partager, mais si vous aimez la musique, je vous invite à suivre ce que fait la Seine Musicale (leur page Facebook est juste là par exemple) parce que c’est un superbe lieu. Merci à eux pour ce petit cadeau aux lecteurs de French Kilt !

(PS : J’ai la flemme d’en écrire une nouvelle alors je vous renvoie aux conditions générales de notre précédent concours, qui s’appliquent également pour celui-ci. )

L’orchestre Insula Orchestra – ©Julien Benhamou

Un mois de septembre musical… sur la route

Après un mois d’août sans séjour dans les Highlands, qui me manquent grandement, je m’apprête à reprendre la route, et cette fois-ci, avec uniquement des groupes québécois ! Je me réjouis de voyager dans une Ecosse automnale et plus calme, après la folie estivale. Et comme d’habitude, je me réjouis beaucoup pour les découvertes musicales que je vais faire vivre aux personnes qui m’accompagnent.

Si les airs de cornemuse ont bien sûr toujours du succès, car c’est souvent ce qu’on s’attend à entendre – et je dois dire que je n’ai toujours rien trouvé de mieux que de jouer Highland Cathedral dans la vallée de Glen Shiel, par exemple -, mon petit plaisir est de surprendre mes auditeurs, avec des titres écossais qu’ils ne soupçonnaient même pas.

Petit rappel, voici la playlist collaborative qu’on avait constituée tous ensemble il y a quelques semaines. La règle de cette playlist : 100% de musique écossaise !

Inverness
L’un de mes derniers petits concerts, à Inverness…

Septembre en Ecosse : Dire adieu à l’été… Et à Oor Wullie ?

Si vous êtes passés en Ecosse cet été, vous avez sans doute aperçu des statues de Oor Wullie, de toutes les couleurs. Depuis le mois de juin, 200 statues ont été réparties à Dundee, Inverness, Glasgow, Aberdeen, Edimbourg, et d’autres communes plus petites. Elles seront là jusqu’au 15 septembre, vous avez donc encore un peu de temps pour en profiter !

Oor Wullie est un héros de bd connu de tous les Ecossais puisqu’ils ont lu ses aventures tous les jours dans le journal. Ce petit gamin, avec sa sarbacane et sa petite catapulte dans la poche, est un sacré coquin toujours prêt à faire des bêtises. Il est toujours représenté avec un seau sur lequel il s’assoit, d’où le nom de l’opération : The Big Bucket Trail !

Cette année, ces statues ont été confiées à des artistes qui les ont décorées de manière très originale. Pendant 11 semaines, les passants les ont photographiées, traquant leur collection de Wullies grâce à une app dédiée. J’ai été vraiment étonnée de voir le très bon accueil réservé à ces bonhommes, toujours pris d’assaut, quelque soit le lieu ou le moment. Ils seront ensuite vendus aux enchères pour générer des donations pour plusieurs associations locales.

Si je ne les trouve pas particulièrement beaux, j’ai beaucoup aimé cette initiative car elle permet de mettre en avant une icône de la culture populaire écossaise, qui parle en Scot. On met en avant une langue, une culture, un sens de l’humour particulier. Et parmi tous les groupes que j’ai accompagnés cet été, il y a toujours eu des gens chez qui cette action a eu une résonance et qui se sont empressés de prendre les Wullies en photo. Bien joué !

Et sinon, quoi de neuf ?

Vous noterez que j’ai volontairement évité le sujet du Brexit : les dernières nouvelles sont dures à digérer, et le flot d’angoisse dur à contrer. Je n’ai toujours pas demandé mon pre-settled status et je ne le ferai pas en septembre, tout simplement parce que je n’ai pas le temps et pas l’espace mental pour le gérer. Pour le moment, Home Office dit toujours que nous avons jusqu’au 31 décembre 2020, même en cas de « no-deal », et je me tiens donc à cela pour le moment. On verra bien comment ça évolue.

Une image vaut mille mots

Sinon, cette semaine, pour me changer un peu des révisions sur les Highlands, et sur les liens entre le Canada et l’Ecosse, j’ai suivi une visite de cimetière donnée par Edinburgh World Heritage. C’était vraiment super. Jetez un oeil aux programmations culturelles de cette structure quand vous êtes à Edimbourg, car on y trouve un programme vraiment très intéressant. J’ai hâte d’être en hiver pour pouvoir me joindre à plus d’événements !

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Week-end imprévu dans les Shetland, le vrai nord de l’Ecosse – partie 1

Pour en savoir plus sur les différentes cultures de l’Ecosse, j’ai fait...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *