Mon abécédaire amoureux de l’Ecosse (1/2)

north coast 500

Décrire un pays comme un alphabet. Je m’étais déjà prêtée à l’exercice en 2015, sur mon blog précédent, Longs Courriers, pour donner un point de vue différent sur Edimbourg. Ce matin, j’ai eu envie d’écrire un abécédaire de l’Ecosse. En voici la première moitié !

A comme Alba

Alba, le nom gaélique de l’Ecosse. On le voit sur les panneaux – Fàilte gu Alba, bienvenue en Ecosse – et sur les logos de la chaîne BBC Alba, qui propose des programmes en gaélique. Le gaélique, la langue de l’ouest écossais, est surtout parlé dans les Hébrides Extérieures. Aujourd’hui, environ 60,000 personnes parlent et comprennent cette langue. Un chiffre très bas mais qui semble se stabiliser et peut-être même rebondir. 

J’aurais pu choisir.. Aberdeen, Arran, Ayrshire… 

B comme Borders 

dryburgh borders

Les Borders, comme son nom l’indique, est la région frontalière, au sud de l’Ecosse. Seulement 1% des visiteurs internationaux vont la visiter… Et pourtant, elle recèle de merveilles ! J’aime avant tout ses abbayes en ruine (Melrose, Dryburgh, Kelso… ) mais aussi ses petits ports mignons comme St-Abbs ou Cove Harbour. Si vous êtes un fan de Walter Scott, ne loupez pas Abbotsford, sa magnifique demeure au bord de la Tweed ! 

J’aurais pu choisir… La bruyère écossaise, Robert Burns ou le Balmoral ! 

C comme les Cairngorms 

Ce magnifique parc national, lové en plein milieu de l’Ecosse, est un petit paradis pour les marcheurs et autres amoureux de la nature. En voiture, vous n’avez que deux axes : l’A9, pas franchement folichonne, ou la vallée de Glenshee qui vous permet de découvrir Braemar puis la route du Whisky Trail, bien plus jolie. Mais à pied, c’est une infinité de randonnées qui s’ouvrent à vous. Quelques domaines skiables proposent d’autres activités sportive tout au long de l’année. Un seul site pour vous informer : www.walkhighlands.co.uk. Une bible.

J’aurais pu choisir… La cornemuse, les châteaux écossais ou la rivière Clyde ! 

D comme Dundee 

Dundee, aka la ville écossaise qui a trop la classe en ce moment, est posée tranquille à l’embouchure de la Tay. Après une crise industrielle plutôt douloureuse, la ville attire à nouveau les curieux, surtout depuis l’ouverture de son tout nouveau musée du design, le Victoria & Albert Museum, en 2018. Si vous êtes fans de street art, de BD, de jeux vidéos, Dundee est à mettre sur votre itinéraire. 

dundee

E comme Elephant Sessions et les autres 

Allez, une entrée pour parler un peu musique ! Contrairement à la France, l’Ecosse a une scène de musique “trad” vivante et super dynamique. Il y a une infinité de groupes, souvent formés de jeunes musiciens. Le conservatoire de Glasgow, d’ailleurs, est mondialement reconnu pour la qualité de ses cours. Alors que j’étais une férue de scène locale en France, j’ai pris un peu de temps pour m’y intéresser en Ecosse.Et là… La révélation.  Après de nombreux trajets en voiture à écouter les disques de Elephant Sessions, ma copine Marie m’emmène à un concert à Glasgow. Mince, la fosse m’avait manquée ! La semaine suivante, je rencontre un Joli Glaswégien qui adore la musique trad. Là commence une spirale de concerts tous plus fous les uns que les autres. Talisk, Siobhan Miller, Skipinnish, Tide Lines, Niteworks, Ross Ainslie, Karine Polwart… On enchaîne ! 

J’aurais pu choisir… Edimbourg, mais bon, je crois que vous en avez déjà eu assez ! 

F comme Ferry 

Je ne sais pas si ça se ressent ou pas dans les articles du blog – ce sera le cas dans cet abécédaire, j’en ai bien peur – mais j’aime énormément les îles écossaises. Et qui dit îles, bien sûr, dit ferry ! J’en ai déjà empruntés quelques-uns : le ferry pour Arran avec Marie, celui pour Skye un bon nombre de fois, le Oban – Barra, qui prend 7 heures, et qui était juste fantastique en 2016, le ferry pour revenir à Ullapool depuis Stornoway où je n’avais aucune envie de revenir sur le “continent”, le ferry pour Mull, le petit bateau de Gill’s Bay pour aller dans les Orcades… A l’ouest, ils sont gérés par la compagnie Caledonian MacBrayne, Calmac pour les intimes. Au Nord, c’est surtout Northlink Ferries. 

A bord de ces bateaux, on passe le temps à regarder au large, à se prélasser sur les fauteuils du salon d’observation, où à boire des coups au bar. J’aime vraiment l’ambiance particulière de ces bateaux, le mélange locaux touristes, les annonces au micro en gaélique…
Si vous comptez prendre un ferry pendant vos vacances et que vous partez en haute saison, réservez-le ! Durant l’été, ils se remplissent très vite si vous avez un véhicule avec vous. 

J’aurais pu choisir… Fife, Flower of Scotland, Franz Ferdinand… 

G comme Glasgow

“L’autre capitale de l’Ecosse”. Glasgow, du haut de ses 600 000 habitants, domine le pays. Et pourtant, cette ville est bien moins visitée que sa voisine Edimbourg. Puisqu’il faut bien commencer quelque part, j’ai moi aussi découvert Edimbourg avant Glasgow. Pourtant, depuis plus d’un an maintenant, je m’y rends au moins une fois par semaine. Les merveilles à découvrir à Glasgow sont infinies. Musées, fresques, parcs, concerts… Par ailleurs, le nombre de restos de qualité est dingue à Glasgow

J’aurais pu choisir… Gin, bien sûr, ou Graeme Macrae Burnet, que je vous recommande de lire puisque c’est un romancier glaswégien !  

H comme Highlands 

Difficiles à définir, et pourtant centrales dans l’imaginaire collectif, les Highlands, c’est cette région immaculée, sauvage, verdoyante, immortalisée par les efforts de storytelling de Walter Scott puis de la reine Victoria. Les Highlands, c’est aussi, tout simplement, le Nord-Ouest de l’Ecosse : tout ce que l’on trouve après la ligne de faille des Highlands, qui passe par Arran, le Loch Lomond, et file vers Stonehaven. Si beaucoup de coins de ces Highlands sont magnifiques, il ne faut pas oublier que l’Ecosse, c’est aussi les Lowlands, bien moins explorées. 

J’aurais pu choisir… Haggis ! 

I comme Inverness 

Inverness. J’allais partir sur “Iles” mais finalement, Inverness. Allons. Il me faut d’ailleurs écrire un article simple et clair sur “que faire à Inverness” tant j’y passe de temps cet été. Inverness, c’est la petite bourgade du Nord, avec ses 60 000 habitants. Non, pardon, c’est la capitale des Highlands ! J’ai du mal à voir Inverness comme autre chose qu’une ville de passage, mais il est vrai qu’en été, une foule d’événements et de concerts la rendent vraiment agréable. 

leakey's Inverness

J comme Jacobite

Je vous mets au défi de visiter l’Ecosse sans jamais entendre parler des Jacobites ! Les Jacobites sont les hommes et les femmes qui ont défendu le retour d’un Stuart catholique sur le trône britannique (ou au moins écossais) après l’éviction de Jacques II d’Angleterre en 1688. Plusieurs révoltes jacobites ont eu lieu en Ecosse, jusqu’à l’ultime défaite de 1746 à Culloden, que les amoureux d’Outlander connaissent bien. L’Ecosse du 17 et 18ème siècles a été divisée entre les clans et familles soutenant les Jacobites et ceux soutenant le pouvoir central. Ce n’est pas une simple opposition Ecosse / Angleterre, c’est bien plus complexe que cela. Visiter le champ de bataille de Culloden permet de se rendre compte de l’effet profond qu’ont eu ces révoltes sur la société écossaise, jusqu’aujourd’hui d’ailleurs. 

Alors… J’ai failli choisir “jobbie”, un mot écossais qui veut dire “crotte”, en hommage à mes colocataires Harry et Euan qui m’ont appris ce mot et qui n’en ont pas cru leurs oreilles quand je leur ai ensuite fait découvrir la chanson “Jobi Joba” des Gipsy Kings. Ca c’est de l’échange culturel ! 

K comme Kilt

On ne peut pas s’appeler French Kilt (French Kilt, pas French Kiss, ni French Kick, même si je vous l’accorde, ces noms n’étaient pas mal non plus) et ne pas faire une entrée sur le kilt dans un abécédaire sur l’Ecosse. J’ai vu les éclats dans vos yeux quand vous arrivez en Ecosse et que vous voyez un homme vêtu d’une jolie jupe en laine, j’ai vu les questions naître sur vos lèvres, et j’y réponds avec joie et humour. Il faudrait d’ailleurs que j’écrive un article « qui y-a-t’il sous le kilt écossais » un de ces jours, il y aurait de quoi vous faire sourire. 

Le Kilt concentre toute l’imagerie écossaise, tous ces clichés que l’on aime et qu’on déteste, toute la curiosité, toute l’unicité de ce pays. Le tartan, la cornemuse, la laine, le tissage, les clans, les Highlands, les guerres… Tout est là dans un bout de tissu bariolé.

J’aurais pu choisir… Kelvingrove Museum and Gallery, le meilleur musée de Glasgow ! 

L comme Lochs 

Plus de 30 000 « lochs et lochlans », entendre lacs, fjords et étangs en Ecosse. 90% de l’eau douce britannique. Oui, l’Ecosse est une éponge. Vous ne pourrez pas y passer sans voir au moins l’un de ses magnifiques lochs. Spoiler : le Loch Ness n’est pas le plus beau, et de loin. Personnellement, j’ai un petit faible pour le loch Katrine, les beaux fjords de la côte ouest de la route NC500 et pour le Loch Leven, avec son château en ruine au beau milieu. Si vous êtes à Glasgow, vous pouvez très facilement aller découvrir le Loch Lomond en prenant le bus !

loch katrine

J’aurais pu choisir… Leith, mon quartier ! 

M comme moutons 

gearrannan scotland lewis ecosse

7 millions. Ils sont 7 millions. Les moutons écossais, qu’ils soient Cheviot, Blackface ou que sais-je, sont partout. L’élevage du mouton, qui s’est fortement développé en Ecosse à partir du 18ème siècle, est une partie très importante de l’économie écossaise aujourd’hui. Moins pour sa laine, pas toujours bien valorisée, que pour la viande d’agneau d’ailleurs. On les voit en masse dans le Sud du pays, mais également dans les Highlands, où ils aiment paître près des routes, ignorant totalement les touristes dans leurs petites voiture de location. L’agnelage commence en avril et dure environ 6 semaines, ce qui veut dire que lors des balades printanières, on voit plein de petits agneaux adorables partout. Et ça fait chaud au coeur.

J’aurais pu choisir… Marie Stuart, ou pourquoi pas l’île de Mull

Et voilà ! C’est la fin de la première partie de cet abécédaire. N’hésitez pas à ajouter vos suggestions en commentaire, comme ça, à la fin, on aura un dictionnaire ! 

Et la suite… C’est par ici pour la deuxième partie ! 

 

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Hébrides extérieures : Harris, nous voilà

Harris. Comme dans Lewis & Harris. On dirait le nom d’un cabinet...
Read More

8 Comments

  • B comme Borders… Lors de mon mois de roadtrip j’avais commencé par les Lowlans en me disant que si je ne commençais pas par ça, je n’irai jamais. Et en toute honnêteté, c’est ce que j’ai préféré de l’Ecosse. Certes, les paysages peuvent apparaitre moins spectaculaire, mais le fait qu’il y est une foule touristique faible donne l’impression que chaque endroit visité est à soi. Puis, les ruines là-bas sont incroyables.

    • Les Borders c’est vraiment vraiment bien, les gens vont peu à peu s’en rendre compte je pense 🙂

  • Haha, c’est génial! J’adore ce genre d’articles, et c’est une super idée, ça me donne envie de faire un abécédaire après mes vacances à Shetland cet été.

    J’ajouterais A pour Arthur’s Seat, B pour Broch, C pour Clan, Celtes, Cerf et Château, D pour Dunnottar castle, F pour Fish & Chips et Falaises, H pour Histoire, I pour Iona et Islay, G pour Glen et Gaélique, L pour Loutre, Légende et Lochnagar (mon tout premier Munro), M pour Montagnes et Macareux,…
    Et je suis sûre que plein d’autres idées viendront bientôt! 😉

  • J’adore cette idée d’articles piur parler d’une ville où d’un pays. Et j’aime beaucoup celui ci car tu parles de l’Ecosse évidemment. J’ai aimé le Loch Ness mais j’ai préféré le Loch Lochy à côté qui était magnifique avec les nuages le jour où j’y suis allée. Je rigole en voyant le lien entre les crottes les gipsy kings 🙂

  • Super article encore une fois !
    Mon abécédaire écossais personnel :
    A pour Aviemore
    B pour Broch
    C pour Clans
    D pour Dunbar
    E pour Edimbourg
    F pour Fairy Pools
    G pour Glencoe ♥
    H pour Hairy Coos
    I pour Inveraray
    J pour J.K. Rowling ahah
    K pour Kilt
    L pour Lochs
    M pour Montagnes

    Hâte de découvrir la suite de ton abécédaire ! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *