Aberdeen, la ville d’Ecosse que vous ne pensiez pas vouloir visiter

En parlant de la préparation de mon long week-end à Aberdeen, nombreuses furent les grimaces autour de moi. Aberdeen, en Ecosse, a la réputation d’être une ville grise, humide et sombre. Mais seuls ceux qui y ont vécu quelques années m’ont encouragée à aller y jeter un oeil.

J’avais déjà fait un petit tour à Aberdeen en 2016, car c’est un bon point de chute quand on visite la fantastique région de l’Aberdeenshire, avec sa côte charmante et ses châteaux magiques. Y retourner, en plein moins de novembre, était un joli pari. En plus de deux ans de voyages à travers l’Ecosse, je n’ai que très peu exploré le nord-est, à mon grand dam.

🚩 Hey ! Ne loupez pas notre concours de Noël : cette année, French Kilt vous paye l’apéro ! 🚩

Aberdeen, la ville de granit

union street aberdeen

Aberdeen est surnommée “la ville de granit” car presque tous les bâtiments de la ville sont faits du même type de granit, blanc et brillant quand il y a du soleil, triste et sombre quand il pleut. Ce qui donne immédiatement un style unique à la ville. Le centre-ville n’est pas nécessairement le coin que j’ai préféré, avec la grande Union Street (en photo plus haut) et ses dizaines de boutiques, ses centres commerciaux côte à côte. Il y a le labyrinthique “Bon Accord”, le tout à fait gigantesque “Union Square” et le plus discret “Trinity Centre”. Je ne m’y retrouve pas mais je conviens que, si shopping il faut faire, Aberdeen est un bon spot puisque tous les grands magasins sont au centre-ville, à quelques pas les uns des autres (#teamsansvoiture).

Mais certains bâtiments valent vraiment le coup d’oeil, tels que Marischal College, un ancien bâtiment universitaire reconverti en… mairie. La jolie Belmont street vaut aussi vraiment le détour, avec ses pavés et ses pubs. Je prends assez rapidement mes repères à Aberdeen. Tout se connecte.

Marischal college Aberdeen

Un peu de verdure : Duthie Park

Au sud du centre-ville, on me conseille plusieurs fois d’aller jeter un oeil à Duthie Park. Je fais un peu la moue parce que c’est une petite trotte mais je ne regrette pas d’y être allée : au bord de la rivière Dee, ce parc est l’un des poumons de la ville. Parfait si on veut courir, promener un chien ou prendre un café, il est même immanquable pour son jardin d’hiver : plusieurs serres et espaces donnent vraiment l’impression d’être ailleurs. J’y ai passé un doux dimanche matin, et quelque part, voir des bananiers m’a fait comprendre qu’un jour, l’hiver finirait (je sais qu’il a à peine commencé mais j’ai l’impression qu’il durera toujours).

Duthie park aberdeen Duthie park aberdeen Duthie park aberdeenDuthie park aberdeen

Aberdeen et la mer du Nord : un paysage, une industrie

Aberdeen est une véritable porte vers la Mer du Nord pour tout le Royaume-Uni. Depuis les années 70, c’est le “hub” de toute l’activité pétrolière qui s’est développée au large de l’Ecosse. Malgré les hauts et les bas de cette industrie très fluctuante, et, disons-le, pas forcément sexy, Aberdeen tente aujourd’hui de l’intégrer à son patrimoine et d’en faire la promotion.

Visiter le musée maritime d’Aberdeen

Vrai petit coup de coeur du week-end, le musée maritime d’Aberdeen est accueillant et gratuit. Tout près du port, il est divisé en deux parties : d’un côté, l’ancienne maison du Provost Ross, qui retrace l’histoire des bateaux et autres caravelles qui sillonnèrent la mer du Nord, et de l’autre, une partie plus récente et moderne qui décrit très précisément les activités liées à l’exploitation du pétrole.

De nombreuses plateformes pétrolières ont poussé entre l’Ecosse et la Norvège, des Shetland au nord jusqu’au … . Des centaines d’hommes et femmes y travaillent pour extraire du pétrole et du gaz. Je ne connaissais vraiment rien de cette industrie, qui est en fait un véritable monde à part. On y travaille plusieurs semaines d’affilée avant d’être en repos pour plusieurs semaines également. Le travail y est difficile, bruyant, dangereux et pas très commun : les employés de ces grandes compagnies vont au travail en hélicoptère et travaillent plus de 12h par jour dans ces fourmilières métalliques.

aberdeen maritime museum

Le musée est très ludique et très bien fait, on y jouerait volontiers toute une après-midi. Pour se rendre compte, de l’ampleur de ces plateformes, une réplique haute de huit mètres est installée dans le musée. Très intéressant.

IMG-3929

Visiter le port et la plage d’Aberdeen

Pendant l’été, il est possible de suivre une visite guidée du port. En novembre, tout ce que j’ai pu faire, c’est me promener sur la jetée en observant les ferries et gros porteurs se mouvoir lentement dans la baie. Le port d’Aberdeen est immense, et doublé d’une grande zone industrielle.

aberdeen

Pourtant, qui dit port dit plage, souvent. Et celle d’Aberdeen est résolument le lieu de promenade de tous les “Aberdonians”. M’y trouver, en ce samedi ensoleillé, donne vraiment l’impression que toute la ville est là, à manger les dernières glaces de la saison. J’ai déjeuné en terrasse, bien emmitouflée, certes, mais en terrasse quand même… La plage semble s’étendre à l’infini. L’espace d’un instant, c’est la Côte d’Azur. Comme je suis à Aberdeen pour Bonfire night, le 5 novembre, je retourne à la plage le dimanche soir, pour le feu d’artifice. Noyée dans la foule, je n’ai presque pas froid. Durant 20 minutes, les explosions s’enchaînent, sur fond de musique Disney. Ce soir-là, toute la ville – et bien plus – est réellement là, c’est très impressionnant. Tous les 5 novembre, les Britanniques célèbrent “Guy Fawkes Night”, en mémoire de l’attentat raté de Guy Fawkes et ses copains catholiques contre le roi Jacques 1er d’Angleterre, protestant, qui persécutait les catholiques du royaume.

Aberdeen  Aberdeen

Footdee, le charmant quartier de pêcheurs

Cet ancien village de pêcheurs est absolument à visiter à Aberdeen. Perdu derrière le port, à deux pas de la plage, c’est juste une petite grappe de rues piétonnes, bordées de maisonnettes aux portes colorées et aux toits bas. Rien de fou à y faire, bien sûr, c’est juste un joli quartier à voir. Du côté de la plage, je rencontre Jessie, une petite mamie qui se promène en pantoufles. Elle surveille les hommes qui empilent des palettes pour le feu de joie de Bonfire night (plus traditionnel que le feu d’artifice…) qui aura lieu le soir même. Elle compte les grands bateaux qui attendent leur tour à l’entrée du port – plus d’une quinzaine aujourd’hui – et m’assure que quand l’océan est courroucé, les vagues sont si fortes qu’elles heurtent la jetée et que de l’eau de mer se retrouve projetée dans les cheminées des premières maisons de Footdee.

Aberdeen Aberdeen

L’université d’Aberdeen, notre rêve secret à tous

Le Nord d’Aberdeen accueille l’un des campus, qui plaira à tout fan d’Harry Potter : de magnifiques bâtiments, des terrains de sports et des parcs. On appelle ce quartier Old Aberdeen. En marchant vers le nord, je m’arrête d’abord au cimetière de King Street avant d’entrer, à proprement parler, dans le quartier universitaire. Très jolie lumière, ce matin-là, et je ne fais que déambuler parmi les bâtiments, avant de prendre la direction du jardin botanique.

IMG_9431

Aberdeen Aberdeen Aberdeen Aberdeen

Aberdeen Aberdeen

Balgownie Bridge, le plus vieux pont d’Ecosse – ou pas

Après le jardin botanique, j’arrive à Seaton Park, un autre coin vert de la ville que j’adore instantanément parce qu’il est plein d’étudiants qui lisent des livres sur des bancs. En poussant vers le nord, vers la rivière Don, je cherche à apercevoir le Balgownie Bridge, qui serait l’un des plus vieux ponts d’Ecosse. Impossible de dire si c’est vrai, cela dit, on peut affirmer qu’il a la classe.

Je m’attendais à trouver un tout petit pont, mais c’est un sacré grand pont que je découvre. Et la balade pour y aller et en revenir est très agréable, surtout dans les feuilles mortes.

balgownie bridge aberdeen balgownie bridge aberdeen

Nos bonnes adresses à Aberdeen

Moonfish Café

Multi-conseillé lors de ma préparation de ce weekend par des amis ici et là, Moonfish Café était le vrai coup de coeur culinaire de ce weekend. Je réalise que ça m’arrive assez rarement d’être éblouie ou touchée par ce que j’ai dans mon assiette (à part quand je rends visite à mes parents, bien sûr… – oui, ils lisent ce blog). Moonfish Café, c’est assez gastro : £36 pour trois plats. Mais je ne les regrette pas et j’y retournerai volontiers lors de ma prochaine visite. Chaque plat était tout simplement plein d’inventivité et de personnalité, j’ai fait durer chaque saveur au maximum. Loin de toute prétention, c’était tout simplement bon et parfait. C’était autre chose.

Moonfish Cafe

Café 52

Restaurant testé lors de ma première soirée à Aberdeen. J’ai beaucoup aimé la simplicité du menu, avec un prix fixe pour l’entrée et le plat principal. L’honneur est fait aux produits locaux, pas de frous-frous, c’est simple et efficace. Comme souvent, je craque pour les fruits de mer en entrée et le plat de poisson pour la suite. Amplement suffisant pour moi, mais les gourmands ajouteront un « side ».

Cafe 52 Aberdeen

Books and Beans

Sur Belmont Street, ce café dénote un peu par son allure grungisante. Au rez-de-chaussée, la cuisine et quelques tables, avec leur menu d’un autre temps, promettant des dizaines de deals immanquables. Sur la table, un assortiment de soupes originales et sandwiches bon marché, quelques gâteaux appétissants. Rien de très original, mais ce café se targue d’être là depuis des lustres, au service des étudiants, et ça le rend tout de suite sympa à mes yeux. A l’étage, on trouve un magasin de livres de seconde main. Et c’est là que ça devient intéressant puisqu’on peut boire son café au beau milieu des livres !

books and beans aberdeen

Sand Dollar

Donnant sur la plage d’Aberdeen, ce café est très très busy le weekend. Réputé pour sa bonne bouffe, j’y ai déjeuné sur la terrasse, peut-être pour la dernière fois de l’année ! Au menu, on trouve les grands classiques des petits cafés de plage : soupe du jour, sandwiches toastés, burgers, fruits de mer… Une bonne petite adresse !

sand dollar Cafe

Ma Cameron

Juste un bon gros pub, avec un bon gros bar, plein de gens qui piaillent et des petites salles partout. Si je préfère les petits pubs en général, celui-ci fleurait bon l’humeur joyeuse un samedi soir, gaiement occupé par des Aberdeenois (j’invente). Le pub donne sur Belmont Street et propose aussi un menu classique.

ma cameron aberdeen

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Aberdeen, la ville d’Ecosse que vous ne pensiez pas vouloir visiter

Concours de Noël : L’Ecosse s’invite sous ton sapin

Aberdeen, la ville d’Ecosse que vous ne pensiez pas vouloir visiter

Voyager dans le temps à Orkney

Newer post

There are 6 comments

  1. Julie F.

    Ah, Aberdeen! Une perle méconnue! :-)
    Si tu y retournes, vu que j’ai cru comprendre que tu étais à la recherche de loutres, il y en a qui vivent dans la rivière Don. J’en ai vu plusieurs fois entre Brig o’Balgownie et le Bridge of Don. 😉

  2. Martine

    J’avais cru comprendre qu’Aberdeen était le point de départ pour les îles shetland, mais je vois que c’est bien plus que ça! Merci pour cette jolie visite!

    1. Sarah

      Oui, tu peux prendre le bateau pour Orkney et Shetland (12h jusqu’à Shetland, yay) mais la ville en elle-même vaut vraiment le détour :)

  3. Maëva's Mapa Mundi

    Il y a des endroits vraiment choupi, j’en prends notes, merci pour l’article!

  4. Paul

    Une ville côtière avec de la richesse culturelle, culinaire et la nature à ses portes… Je suis impatient de faire une halte dans cette ville. Je le sens bien. Merci pour l’article :)

Post a comment