Le Chardon #2 – Se balader dans l’hiver écossais

Maspie Den Falkland

Première pensée en commençant le deuxième opus du Chardon : ça passe vite, une semaine. Ca passe trop vite. Je me fais une tasse de tisane et je me lance le défi d’avoir bâti cette chronique avant la dernière goutte ! Bon, j’ai fait quoi de beau, cette semaine ?

Galettes et promenades

  • J’ai fait découvrir le concept de la galette des rois à une famille écossaise et autant vous dire que ça a eu un succès fou. Entre le suspense du découpage et du partage, les mmmhh gourmands après les premières bouchées, les regards suspicieux, et les éclats de rire quand la Reine de la table a recraché la fève, je ne sais pas ce que j’ai préféré. Une tourte aux amandes, vraiment, ça ne peut que plaire aux Ecossais !
    Mes fèves sont irrésitibles, non ?

     

  • J’ai visité un endroit abandonné et mystérieux : Bangour Village Hospital. J’y ai accompagné mon amie Camille et cet endroit m’intriguait pas mal avoir entendu ce reportage (en anglais) de la BBC. Bangour est le premier hôpital psychiatrique conçu comme un village : les patients vivaient dans des villas, il y avait un magasin, une gare, un bus… Il a été construit au début du 20ème siècle et a cessé de fonctionner dans les années 90. Durant les guerres mondiales, il a aussi servi d’hôpital militaire. Aujourd’hui, il ne reste que des bâtiment murés, au sein d’un grand parc, libre d’accès. Si l’on pourrait craindre une ambiance un peu glauque, j’ai au contraire trouvé ce lieu très serein, avec des vues magnifiques sur la région du West Lothian. On pense à tous les gens qui y ont fait un passage, et on espère qu’ils ont pu puiser des forces dans cet environnement particulier. Si vous voulez le découvrir, il ne faudra pas trop tarder : un promoteur immobilier a racheté toute la zone et s’apprête à construire un complexe de luxe.
  • J’ai passé une journée à Falkland sans parler d’Outlander une seule fois. Eh oui, c’est possible ! J’aime vraiment beaucoup ce petit village, et ce jour-là, c’était l’occasion de découvrir son domaine et sa belle forêt, où une randonnée joliment nommée Maspie Den mène le promeneur de cascade en rivière, dans des tunnels, entre les arbres vertigineux. C’est tout simplement magique ! Un jour, il faut que je vous pondre un article spécialement dédié à Falkland…
  • Je suis… retournée au travail. Pour quelques semaines seulement, puisque fin février, je démissionne pour lancer ma propre boîte. Un moment très attendu, dont je ne peux pas anticiper l’un des aspects principaux : me détacher de mon joli petit hostel et de mon équipe, qui ont tellement contribué à faire de mon aventure écossaise un beau rêve.

Ce week-end à Edimbourg : Tryanuary pour les papilles et le Royal Mile pour les neurones

  • On commence avec January. Que certains changent en Dryanuary et se promettent de ne pas boire une goutte d’alcool. D’autres y vont à rebrousse-poil et célèbre Tryanuary, le mois où l’on essaye les bières locales. Cette initiative a lieu un peu partout au Royaume-Uni et Edimbourg ne saurait pas manquer un événement de la sorte. Un fantastique pub crawl est organisé ce samedi 12 janvier (tous les détails vous attendent ici) et l’idée est juste géniale : six brasseries artisanales locales ont chacune brassé une bière spéciale pour l’occasion. Attention, ça ne s’arrête pas là : ces brasseries feront la paire avec six bars à Edimbourg, qui serviront leur bière spéciale et unique. C’est l’occasion, pour vous, de rencontrer des brasseurs et d’en voir un peu plus sur le monde de la « craft beer » !
  • Pour ma part, samedi et dimanche, c’est la rentrée des classes. Samedi, j’arpenterai le Royal Mile lors de mon examen blanc de guide (c’est drôle, dit comme ça…) et dimanche, j’assisterai à un cours sur l’architecture écossaise. Envoyez-moi vos bonnes ondes… Je n’ai pas bien révisé et j’ai un peu les choquottes !
  • En parlant du Royal Mile, je l’ai arpenté aujourd’hui avec Katia, une guide française que certains d’entre-vous connaissent déjà, qui rejoint l’équipe French Kilt puisqu’elle guidera les visites Harry Potter à Edimbourg dès le mois prochain ! Nous sommes en train de mettre au point notre calendrier, qui arrive bientôt. Mais ça va être énooooorme !

Et la semaine prochaine, on fait quoi ?

  • Jeudi prochain, le grand festival de music trad et world Celtic Connections revient à Glasgow ! L’an dernier, j’y avais un peu goûté et je vous avais montré en quoi Glasgow est définitivement une ville rock. Cette année, je vais voir un peu plus de concerts, et je me réjouis de vous en parler ! Pour voir tout le programme, c’est par là.
  • Une boutique sans emballage ouvre dans mon quartier ! Ca va s’appeler Weigh To Go, c’est sur Leith Walk, et on va pouvoir y acheter tout au poids, en amenant ses propres contenants. Je suis vraiment contente : il existe deux autres boutiques de la sorte à Edimbourg, mais très loin de chez moi, du coup, c’était pas vraiment jouable. Mais là, si le lieu est sympa et si les prix sont corrects, ça va me faire beaucoup de bien. Mes légumes, déjà, viennent de la ferme de l’asso Cyrenians, et je ne mange donc que des légumes des environs. YAS. D’ailleurs, si quelqu’un peut identifier ce mastodonte reçu hier… Et me filer une recette (non, ce n’est pas un céleri rave ou un oeuf d’alien, et ça sent un peu le radis. Probablement un navet énorme ?)

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Mon album Panini « Marie Stuart en Ecosse »

Marie Stuart, ou Mary Queen of Scots, comme on l’appelle ici, a...
Read More

1 Comment

  • J’aime beaucoup lire cette nouvelle rubrique sur ton quotidien. L’idée du tryanuary est trop sympa car quand je suis venue l’an dernier j’ai voulu découvrir des bières locales.
    Tes fèves sont super jolies !
    J’aimerais beaucoup visiter Falkland et Glasgow, il va falloir que je revienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *