Escapade autour d’Edimbourg : Cramond Island et Lauriston Castle

cramond island scotland

Je recommande toujours aux visiteurs d’Edimbourg de passer une journée – ou plus – en dehors de la ville. Les idées d’escapades ne manquent pas : North Berwick, les Borders, Stirling, Roslyn Chapel… Aujourd’hui, je vous ai concocté un petit itinéraire du côté de Cramond Island, à l’ouest d’Edimbourg.

Destination : Cramond Island & Lauriston Castle
Moyen de transport : le bus et la marche
Durée de l’escapade : 8 heures
Budget : 20 pounds (4 pounds pour un day pass de bus, 5 pounds pour l’entrée du château, 10 pounds pour le déjeuner).

Note : j’ai fait cet itinéraire dans l’autre sens. Mais pour coller à la marée, il vaut mieux commencer par Cramond Island et arriver au château de Lauriston à 14h, pile à l’heure pour l’unique visite quotidienne.

lauriston castle scotland

Cramond Island, l’île sauvage

Par une belle journée d’août, je suis partie me promener du côté du village de Cramond, tout près d’Edimbourg. Le meilleur moyen de rejoindre le village, c’est de grimper dans le bus 41 depuis Princes Street. Le trajet est sympa et on arrive tout près de la plage de Cramond, magnifique par marée haute ou par marée basse. Mais le clou de Cramond, c’est son île.

cramond island scotland

A un kilomètre de la côte, cette île est reliée au village par une longue chaussée, accessible seulement à marée basse, et c’est ce qui fait tout le charme de l’île. Il faut donc prendre ses précautions : il est recommandé de ne traverser que deux heures après la marée basse et de fuir le chemin deux heures avant la marée haute. Cramond Island n’est pas habitée mais on peut y voir quelques vestiges de la Seconde Guerre mondiale et une vieille ferme. Mais c’est surtout rigolo de faire le tour de cette petite île, posée là.

lauriston castle scotland

Pour ma part, j’arrive toujours un peu trop tard : mais je ne boude pas mon plaisir à regarder les vaguelettes lentement lécher le chemin de béton et progresser, centimètre par centimètre.

Après avoir bien profité de la plage et de l’île, j’ai suivi le petit chemin qui longe le petit port puis la rivière (sans remonter dans le village,donc) pour aller m’étaler sur la terrasse ensoleillée du Cramond Falls Café. Tenu par Ali, un Berbère d’Algérie, on y mange de délicieux scones et il y a une petite carte de plats faits maison. C’est vraiment une recommandation qui vaut de l’or, promis !

cramond island scotland

Lauriston Castle, un secret bien gardé

Ma mère va encore dire que j’ai des goûts de luxe, mais j’ai adoré la visite de Lauriston Castle et de son parc. Depuis Cramond, une petite demi-heure de marche mène à ce domaine mystérieux. On peut suivre la visite guidée du manoir, à 14h. Mieux vaut vérifier avant.

lauriston castle scotland
Cette photo est un grise mais on voit bien la tour initiale sur la gauche et l’extension…

Au départ, Lauriston, c’est une tour construite par la famille Napier, une riche famille d’universitaires d’Edimbourg, à la fin du XVIe siècle. Mais comme ce type de bâtiment fut rapidement considéré comme « pas assez bien » pour les aristocrates locaux, l’un des propriétaires suivants décide d’y ajouter plusieurs extensions. Sir Walter Scott lui-même lui avait conseillé de ne pas détruire la tour mais d’y ajouter d’autres parties. La bonne idée ! La famille des Reid, derniers propriétaires privés, acquièrent la maison en 1902. Ils y installent toute la technologie dernier cri de l’époque : électricité, chauffage central, douche… La guide que je suis dans les travées du manoir m’explique qu’ils étaient un peu les geeks de l’époque, et avaient bien 50 ans d’avance technologique sur leurs voisins. Comme ils n’ont pas d’enfants, les Reid font don de leur maison à la ville, à condition qu’elle soit conservée tel quel. Et c’est exactement ce qui s’est passé : aujourd’hui, rien ou presque n’a bougé dans la maison, tous les objets sont encore à leur place.

lauriston castle scotland

A Lauriston, rien n’a bougé depuis 100 ans…

Les Reid étaient des collectionneurs, ce qui explique la très dense décoration de toutes les pièces. Après un très joli hall, on découvre le bureau de Mr. Reid, puis les magnifiques salons, qui font face au Forth et à Cramond Island. On peut aussi passer du temps dans la chambre de Margaret Reid, avec son gros radiateur et son pèse-personne. Malheureusement, les pièces à l’étage de la tour d’origine ne sont pas accessibles pour des raisons de sécurité.

lauriston castle scotland lauriston castle scotland lauriston castle scotland lauriston castle scotland

L’une des plus jolies pièces est la dernière : la bibliothèque, et son fameux siège de lecture où l’on peut s’installer à califourchon. La visite se poursuit ensuite en solo, dans le magnifique parc qui borde le manoir. La vue sur le parc et la rivière me rappelle Abbotsford, la maison de Sir Walter Scott dans les Borders.

lauriston castle scotland lauriston castle scotland

Notre Downton Abbey local ?

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire la comparaison entre Lauriston Castle et ma série préférée de tous les temps, Downton Abbey : un château habité par une « petite famille sympa » au début du 20e siècle, le développement de l’électricité et de plusieurs autres technologies qui amènent du confort dans la maison… Et surtout, tous les défis qu’apporte le nouveau siècle quand on est un riche propriétaire terrien. Neuf servants et servantes s’occupaient de la maison et disposaient de passages secrets pour rejoindre rapidement les cuisines, les chambres… Encore plus drôle : dans le salon de Lauriston Castle, on peut voir sur un bureau l’édition du Daily Mirror qui annonce le naufrage du Titanic. Exactement comme dans le premier épisode de Downton Abbey !

La visite « Cramond Island + Lauriston Castle » n’a pas besoin d’être préparée, réservée ou quoi que ce soit. S’il fait beau un matin, il suffit de vérifier l’heure des marées et la visite du château. Et d’avoir la monnaie pour prendre un ticket de bus.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sarah

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Excursion à la journée autour du Loch Ness

Depuis peu, on trouve des excursions à la journée au départ d’Edimbourg...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *