Livres sur l’Ecosse : mes bouquins préférés pour m’évader

livres sur l'écosse

En prévision d’un voyage en Ecosse ou juste pour s’évader depuis son canapé, quels sont les meilleurs livres sur l’Ecosse à lire ? Je vous livre ma petite sélection, en me limitant aux livres traduits en français, quelle que soit la nationalité des auteurs. Je me suis même lancée dans un système de notations sur 4 coeurs, pour les livres que j’ai lus. Si vous avez des suggestions à ajouter, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires, car je mettrai cet article à jour régulièrement !

Où trouver des livres sur l’Ecosse ? 

Sur le thème du voyage en particulier, je conseille à mes lecteurs franciliens d’aller faire un tour du côté de la Librairie de Voyageurs du Monde, rue Sainte-Anne à Paris (ndlr, quand le confinement sera levé). C’est un endroit magnifique, reposant, qui propose des sélections de romans classés par pays. Lors de ma dernière visite, j’ai dévalisé le rayon Ecosse. J’y ai découvert de très chouettes bouquins.

librairie voyageurs du monde

Si vous le pouvez, je vous conseille de vous adresser aux libraires indépendants autour de chez vous, qui ont besoin de votre soutien et qui vous donneront plein de conseils. Si vous êtes loin de la ville ou bloqué chez vous, le site des Librairies Indépendantes propose des livraisons, ce qui est très pratique !

Je sais que certains utilisent également les services d’Amazon, notamment si vous lisez des livres numériques sur une liseuse Kindle. Sous chaque livre, je mettrai un lien vers les Librairies Indépendantes et un lien vers Amazon, qui propose un système d’affiliation, m’aide à faire vivre French Kilt. Comme ça, vous pouvez choisir !

Nota Bene : Du fait de la crise sanitaire actuelle, il est peu probable que vous puissiez acquérir ces livres maintenant. Mais j’espère que cet article saura vous inspirer, et notez que beaucoup des romans présentés sont disponibles en livre audio ou numérique ! 

N’hésitez pas à donner vos avis de lecture dans les commentaires, ou de proposer d’autres bouquins pour élargir la collection. Vous trouverez d’ailleurs également ma liste de livres sur l’Ecosse… pas encore lus !

livres sur l'ecosse
Petit extrait de ma collection de livres sur l’Ecosse en français…

romans sur l'ecosse

Des livres sur l’Ecosse faciles à lire

Non, je ne vais pas vous assommer tout de suite avec la littérature du 19ème siècle. Voyons d’abord ce que je peux vous proposer comme romans sur l’Ecosse courts et dépaysants…

L’étrange disparition d’Esme Lennox, par Maggie O’Farrell🧡🧡🧡🤍

L’histoire : Iris vit une vie tranquille et solitaire à Edimbourg, entre son petit magasin dans la Ville Nouvelle, les visites de son frère et ses amants occasionnels. Mais un matin, après un appel téléphonique inattendu, elle se retrouve coincée avec sa grande-tante Esme, dont elle découvre l’existence même. Sa propre grand-même, Kitty, n’a pas grand chose à dire sur sa soeur, puisqu’elle est frappée de démence. A travers ces trois femmes, on commence à éplucher un épais secret de famille.

Mon avis : Ce petit roman – à peine plus de 200 pages en poche – se déroule légèrement, presque sans surprise, jusqu’au renversement inattendu de la fin. Si j’ai bien aimé le style, je ne suis jamais une grande fan des romans où le point de vue et le cadre temporel changent à presque chaque paragraphe. C’est fatigant. Je suis paresseuse, moi.

J’avais déjà lu un autre livre de Maggie O’Farrell, une Irlandaise installée en Ecosse, complètement différent : I am, I am, I am, une sélection de nouvelles où la romancière détaille plusieurs instants où elle a failli mourir.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

roman l'étrange disparition d'Esme Lennox

A l’Ouest du monde, par Kenneth Steven 🧡🧡🧡🧡

L’histoire : Une plongée dans les souvenirs de Roderick Gillies, un vieillard oublié de tous dans une maison de retraite aux Etats-Unis. A la fin de sa vie, il se remémore son enfance sur l’île de Ste-Kilda, loin, très loin, à l’ouest des Hébrides extérieures. Il extrait de sa mémoire des instants de vie, dans la pauvreté et la simplicité, au coeur de la communauté, détaillés avec pertinence et poésie. Roderick n’est qu’un enfant, mais il comprend vite qu’un changement mémorable va intervenir. Nous sommes dans les années trente et le gouvernement vient de décider de faire évacuer Ste-Kilda, où la vie n’est que trop difficile. Un déchirement (nécessaire ?) pour ces quelques familles, laissant derrière elles une île cruelle mais familière. Roderick se détache alors peu à peu de sa famille et décide d’aller tenter sa chance à Glasgow. Je ne vous en dis pas plus.

Mon avis :  Vous ne pourrez pas lâcher ce livre et percutant. Je l’ai lu car je m’intéresse aux histoires autour de cette île de Ste-Kilda, mais je ne m’attendais à pas grand-chose. Mais ce roman m’a vraiment marquée. Il est dur, cruel parfois, mais aussi plein d’humanité. Encore un livre rapide à lire : 120 pages à peu près.
L’auteur, Kenneth Steven, est écossais. Il écrit également des recueils de poèmes.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

La Mécanique du Coeur, par Mathias Malzieu 🧡🧡🧡🤍

L’histoire : Vous êtes à Edimbourg, en 1874. Un bébé naît dans le froid, au plus profond de l’hiver. Pour sauver Jack, le nourrisson, une sorcière étrange va remplacer son cœur gelé par une horloge, ce qui lui permet de vivre. Mais à une seule condition : il ne peut pas avoir de sentiments trop forts !

Mon avis : J’ai lu ce roman il y a bien longtemps et je n’ai pas trop de détails à partager, mais, pour ceux qui aiment le style très particulier de Mathias Malzieu, la magie va prendre ! Il commence à Edimbourg et vous donnera un aperçu romantique et dézingué, dont Malzieu a le secret, de la capitale écossaise. Le héros quitte ensuite l’Ecosse pour l’Espagne…

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Trainspotting, par Irvine Welsh🧡🧡🧡🤍

L’histoire : Dans les années 80, quelques amis fauchés et toxicomanes font ce qu’il faut pour survivre à Leith, dans la banlieue d’Edimbourg. Il y a le caïd, qui maltraite tout le monde, le simplet, qui suit la bande… Et puis il y a Renton, celui qui a encore un pied dans le « vrai monde » et qui s’en sortira. On passe d’un narrateur à l’autre et on s’en rend compte, tant leurs manières de réfléchir ou de s’exprimer sont différentes. Dans ce monde difficile, tous les personnages évoluent vite, violemment, et racontent un pan de la culture écossaise que l’on ne met en général pas en avant.

Mon avis : Une lecture jubilatoire : même traduite, on a les deux pieds dans l’argot local, on est à fond dans l’ambiance d’un quartier pauvre d’Edimbourg dans les années 80, et ça, juste par les mots. Lecture jubilatoire, mais difficile aussi, puisqu’on y parle de drogue, de pauvreté. Il faut le savoir avant de se lancer. C’est vraiment, pour moi, un livre unique et incomparable. Un jour, j’aimerais réussir à le lire en anglais, avec tous les gros mots ! Pour le moment, je n’ai rien lu d’autre de Welsh, mais j’en ai envie.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Un bûcher sous la neige, par Susan Fletcher 🧡🧡🤍🤍

L’histoire : Le roman suit deux points de vue. Celui de Corrag, une Anglaise emprisonnée et accusée de sorcellerie à Inveraray après le massacre de Glencoe, qui a eu lieu en février 1692, et celui de Charles Leslie, un révérend catholique irlandais, qui voyage en Ecosse pour en apprendre plus sur le massacre. Lors de ce massacre,  le clan des Campbell attaqua les MacDonald de Glencoe dans leur sommeil, sur ordre du pouvoir central, une punition pour l’exemple dans le but de calmer les mouvements jacobites (désirant voir revenir un Stuart sur le trône britannique). On a, d’un côté, accès aux pensées de Corrag, et de l’autre, on lit les lettres quotidiennes envoyées par Charles à sa femme. La femme emprisonnée se confie – en longueurs – au révérend sur sa vie, sur ce qui l’a menée jusqu’à la vallée de Glencoe. Le révérend, au départ horrifié et accusateur vis-à-vis de Corrag, prend le temps de l’écouter et commence à voir les choses un peu différemment.

Mon avis : Mitigé. Tout devrait me plaire : le thème, la période, le côté un peu magique, le féminisme, le style épistolaire… Mais je n’ai pas été convaincue par ce roman au style peut-être trop ampoulé (ou est-ce un problème de traduction ?), parfois un peu cliché sur certains aspects, et aux longueurs manifestes. Le traitement du thème de la sorcellerie et de tout ce qui s’y rapporte en Ecosse est intéressant : l’histoire se déroule une trentaine d’années avant la dernière condamnation au bûcher pour sorcellerie en Ecosse. Bon, je ne suis donc pas entièrement convaincue, mais ça reste un ressenti personnel et je vous encourage à aller vous y plonger pour venir me contredire ensuite !
Note pour moi-même : écrire un article sur les révoltes jacobites en Ecosse, avec tous les lieux à visiter pour mieux comprendre ce conflit suuuuper compliqué.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

44, Scotland Street, par Alexander McCall Smith 🧡🧡🤍🤍

L’histoire : Le personnage principal est Pat, une jeune fille de la classe moyenne âgée de 20 ans, un peu paumée dans la vie, mais qui décide de déménager de chez ses parents et de prendre une chambre dans une colocation à Edimbourg, dans le quartier de New Town, alors qu’elle commence un nouveau petit boulot dans une galerie d’art (rappelez-vous que c’est un roman : dans la vraie vie, personne ne déménage de chez ses parents qui vivent en ville pour le plaisir de payer un loyer dans les quartiers chics d’Edimbourg… ). Autour d’elle, il y a : Bruce, le colocataire, Domenica, la voisine, Matthew, le patron inutile de la galerie, Irene, la voisine, persuadée que son fils Bertie, 5 ans, est un génie incompris, Gordon, le patron du colocataire… Bref, une vraie toile d’araignée se tisse autour de cette adresse du 44, Scotland Street, où Pat vient d’emménager. Il n’y a pas de grande histoire, mais plein de petites histoires légères, drôles, qui font parfois réfléchir. Les chapitres sont très courts, ce qui donne un rythme étrange à la lecture. En fait, ces chapitres étaient d’abord publiés dans un journal quotidien, à la manière d’un feuilleton, avant d’être réunis dans un livre. D’où le côté « saga », et d’ailleurs, d’autres tomes se sont ajoutés à celui-ci, pour former une véritable série.

Mon avis : Si vous cherchez un roman léger et sans complications, foncez. D’ailleurs, si vous voulez commencer à lire en anglais, c’est sans doute une bonne option (je l’ai d’ailleurs lu en anglais) car le vocabulaire est accessible, et on ne part pas dans des descriptions compliquées, ni rien de tout cela. Je mets ce roman dans ma liste car le style « feuilleton » est assez original. Bref, une lecture facile.

Où trouver ce livre : Amazon

Mes romans policiers écossais favoris

La Trilogie écossaise, par Peter May 🧡🧡🧡🧡

L’histoire : A travers ces trois tomes, vous allez suivre le détective Fin McLeod. On le rencontre alors qu’il vit un moment difficile – il fait face à la mort de son fils – et ses tribulations le ramènent sur l’île de son enfance, Harris & Lewis. Là, il se retrouve d’abord plongé dans une enquête qui mêle à la fois traditions ancestrales mais cruelles, un drame social et son histoire personnelle (L’île des Chasseurs d’oiseaux, tome 1). Dans L’homme de Lewis (tome 2), McLeod revient, mais pour aider son copain flic qui s’intéresse à la découverte d’un corps, retrouvé dans la tourbe. La tourbe, ça conserve bien, ça momifie presque. Et rapidement, on se rend compte que ce corps a beaucoup de choses à dire. Enfin, dans le dernier tome, Fin est à la fois tiraillé entre son rôle d’enquêteur et le poids du quotidien des insulaires : il découvre un vieil avion abandonné, et débat du braconnage. Le titre en anglais du troisième bouquin, The Chessmen, nous rappelle que l’on s’intéresse là à l’un des aspects les plus intéressants de l’histoire de cette île

Mon avis : Ce trio de romans est dépaysant et très juste. Je les ai lus au début de mon histoire d’amour avec l’Ecosse, et franchement, ça m’a donné très envie d’aller explorer l’Ouest de l’Ecosse. Si vous aimez les romans policiers sombres mais aussi culturels, les anti-héros, les flics déprimés mais poétiques, cette trilogie est faite pour vous !

Peter May a également publié d’autres romans se déroulant en Ecosse, comme par exemple Les Fugueurs de Glasgow. Il y a aussi Je te protégerai, qui parle à la fois du tweed sur l’île de Harris et Lewis tout en ayant une partie de l’intrigue à Paris.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Livre : Le Braconnier du lac perdu
Peter May figure parmi mes auteurs favoris !

L’Accusé du Ross-shire, par Graeme Macrae Burnet 🧡🧡🧡🧡

L’histoire : Tout commence par une note de l’auteur, Graeme Macrae Burnet, qui nous explique qu’il faisait des recherches généalogiques lorsqu’il est tombé sur cette affaire : celle de l’emprisonnement d’un jeune homme, en 1869, accusé d’un triple assassinat. Il nous livre alors le témoignage écrit du prisonnier ainsi que les rapports des médecins et les comptes-rendus des journalistes. A travers ces documents, le lecteur reconstitue toute l’histoire…
Le témoignage de Roderick, le jeune homme emprisonné, nous transporte dans les Highlands à l’ère victorienne, mais du côté des populations opprimées et oubliées, affamées par des seigneurs locaux sans vergogne.

Mon avis : Derrière ma découverte de cet auteur, il y a une histoire folle. Pour la faire courte : le premier roman de Graeme, La Disparition d’Adèle Bedeau, se déroule dans « ma » petite ville alsacienne, Saint-Louis. Sauf que le romancier n’est pas tendre avec cette bourgade (pas excessivement charmante, il faut le dire). En 2019, il est invité au salon du livre local pour en parler et… on me demande de l’interviewer ! C’était une superbe rencontre.
Ce que j’aime dans L’Accusé du Ross-shire et dans les autres romans de cet auteur de Glasgow, c’est sa manière de jouer avec la vérité et la réalité. Rien n’est vrai, rien n’est faux, et à la fin, on reste coi. J’aime aussi sa manière, par l’écriture, de toujours nous laisser dans un certain inconfort. Nécessairement, on va se sentir gêné pour ses personnages, on va vouloir intervenir. Une lecture captivante qui vous changera des traditionnels romans policiers. Je ne sais d’ailleurs toujours pas si les romans de Graeme sont des policiers ou non…

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

L’Etrangleur d’Edimbourg, par Ian Rankin 🧡🧡🤍🤍

L’histoire : Voici le premier opus de la série de l’inspecteur John Rebus. Je l’ai lu il y a un petit moment, mon résumé ne va donc pas être génialissime. Dans ce roman, on fait donc la connaissance de Rebus, fraîchement sorti de l’armée, et un peu chamboulé. A Edimbourg, un tueur en série fait de nombreuses victimes – toutes des jeunes filles – et panique la population.

La liste des romans avec John Rebus est longue, voici toutes les traductions en français listées sur SensCritique.

Mon avis : Ian Rankin est un énorme auteur écossais contemporain, et à ce titre, il est incontournable. Il décrit Edimbourg et ses recoins avec beaucoup de style, et j’aime beaucoup le regard qu’il porte sur la ville, la place laissée à des coins en général peu vus, peu connus. Je n’ai de loin pas lu toute la série de ses romans consacrés à l’inspecteur Rebus, mais je n’ai pas développé d’attachement outre mesure à ce personnage (peut-être que la place est déjà prise par le commissaire Adamsberg, si vous aimez lire Fred Vargas… D’ailleurs, est-ce que quelqu’un pourrait demander à Fred Vargas d’écrire un roman qui se passe en Ecosse ? C’est pour une amie).

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Je suis embêtée de ne pas avoir lu, à ma connaissance, de policiers se déroulant en Ecosse d’une romancière : il y a bien sûr Val McDermid, qui est très prolifique, et que je n’ai pas encore essayé de lire. Parmi ses récents bouquins, j’ai commencé, en anglais My Scotland, mais ce n’est pas un policier. Auriez-vous un titre à me recommander ?

Les grands classiques écossais… en français

Le Maître de Ballantrae, par Robert Louis Stevenson 🧡🧡🧡🤍

L’histoire : Un vrai roman d’aventures, la spécialité de Robert Louis Stevenson. L’histoire commence dans le sud de l’Ecosse, en 1745, chez la famille Durrisdeer. Alors qu’on a vent de l’arrivée de Bonnie Prince Charlie, qui a l’intention de mener la 5ème révolte jacobite, la famille ne sait pas quoi faire, qui soutenir. On aimerait bien soutenir le Prince, mais il faut aussi assurer ses arrières auprès du pouvoir si le Prince échouait. On tire donc à pile ou face : le grand frère va aller combattre à Culloden avec quelques hommes des environs, et le plus jeune va rester dans son domaine et jurer allégeance au roi déjà en place. Mais derrière ce panorama politique, on se plonge surtout dans une histoire de famille, où deux frères antinomiques se disputent la préférence de leur vieux père. Le tout est détaillé par McKellar, le régisseur du domaine qui vient d’arriver. Des tas d’aventures attendent les deux frères, mais je ne vous en dirai pas plus !

Mon avis : Je n’ai pas essayé de lire la version anglaise, mais en français, il se lit très bien. J’aime bien le fait que l’histoire est racontée par un employé de la famille, qui a lui aussi ses petits chouchous, et qui ne s’en cache pas. Si vous vous intéressez à l’histoire épineuse des révoltes jacobites, ce roman montre en quoi ce conflit a déchiré des familles, dont parfois plusieurs membres n’ont pas pris le même parti. Je pense que c’est un bon roman à lire, si on ne veut pas voir de Stevenson que l’Île au Trésor.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendanteslivre numérique gratuit

Les belles années de Mlle Brodie, par Muriel Spark 🧡🧡🤍🤍

L’histoire : Miss Brodie est enseignante à Edimbourg, dans les années trente. On suit l’histoire, à différents moments, de l’évolution de sa relation avec six fillettes de ses classes, qu’elle considère peu à peu comme ses « chouchous » et avec qui elle gardera une relation bien après leurs années de scolarité. Il y a bien sûr une sombre intrigue amoureuse entre profs, tout cela sur le rythme des confessions, des cachotteries et des questionnements. Il y a, vous vous en doutez, également une histoire de trahison. Tout ce qu’il faut !

Mon avis : J’ai lu ce livre en anglais, mais il existe en français (même s’il est un peu rare) et j’ai bien aimé cette lecture, courte et étonnante, car elle ne ressemble vraiment à aucune autre. Mais je crois que, par dessus tout, j’aime l’histoire de la romancière, que j’ai découverte lors d’une conférence au Book Festival d’Edimbourg. Elle a une vie folle : elle vécut dans plein de pays, eut un confit majeur avec son fils sur des questions de religion, fut accusée de tout et de rien. Elle est sans doute la romancière écossaise la plus célèbre du 20ème siècle et il faudrait que je me penche sur ses autres bouquins !

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Les Indes Noires, par Jules Verne 🧡🧡🧡🧡

L’histoire : James Starr est un ingénieur écossais de bonne famille, qui vit dans l’Edimbourg du 19ème siècle. Un jour, il reçoit une lettre de l’ancien contremaître de l’une de ses mines, à Aberfoyle, pas très loin de Stirling. Cette mine de charbon a fermé il y a dix ans, étant jugée épuisée. La lettre lui intime de venir dès le lendemain, sans donner de raison. L’ingénieur, intrigué, s’exécute. En retrouvant son contremaître, il va apprendre une extraordinaire nouvelle. Mais en même temps, d’étranges phénomènes, surnaturels ou juste malicieux, on ne sait pas, se mettent à se produire.

Mon avis : C’est probablement l’un des livres les moins connus du prolifique Jules Verne. J’étais tombée sur ce bouquin (accessible gratuitement en ligne puisqu’il est maintenant dans le domaine public) en préparant un circuit dans les Trossachs, mais je n’avais jamais pris le temps de le lire. En pensant à cet article, je me suis dit que c’était l’occasion ! Je ne regrette pas du tout : ce livre est fou! J’avais besoin d’un roman du genre, avec plein de rebondissements et d’aventures. En le commençant, j’avais raconté à mon copain comment, en trois pages, tu es complètement captivé et tu ne peux pas t’arrêter avant la centième page. Et chaque jour, il me demandait « alors, il se passe quoi dans ton livre ? ». C’est véritablement un roman d’aventures, où l’auteur décrit l’Ecosse de la Révolution industrielle  tout en piochant généreusement dans les mythes et légendes écossais. Il se lit relativement vite (mais j’avoue avoir sauté dix pages de précis géologique sur la formation du charbon parce que… parce que) et permet une évasion… immédiate !

Où trouver ce livre : AmazonLibrairies Indépendantes – En livre numérique gratuit 

A lire juste après : Le Rayon Vert ! Une autre histoire rocambolesque de Jules Verne qui se déroule en Ecosse…

Vous allez me dire… Et Walter Scott ? Je n’ai jamais lu un roman entier de Scott, mais en voici quelques-uns :

  • La Dame du Lac, qui met en scène le Loch Katrine
  • La Prison d’Edimbourg (ou le Coeur du Midlothian), où l’action se déroule au début du 18ème siècle. Plusieurs événements, liés à the Old Tolbooth, l’ancienne prison d’Edimbourg (qui se trouvait près de la cathédrale St-Giles) sont distillés dans le roman, notamment des faits historiques comme l’histoire de Helen Walker, qui réussit à faire gracier sa soeur, condamnée à mort. Je retente ma chance si le confinement dure encore…
  • Waverley, un autre grand roman de Scott, traite de la révolte jacobite de 1745-46, mais tant en Ecosse qu’en Angleterre.

Livres sur l’Ecosse : des essais et ouvrages académiques intéressants

Les Ecossais, les pieds sur terre, par Etienne Duval 🧡🧡🧡🧡

Un petit livre qui se lit comme un journal, comme un magazine. Publié en 2014, avant le résultat du référendum sur l’indépendance écossaise, il dresse une série de portraits d’Ecossais(es) passionnants, qui bougent, qui agissent. C’est un petit livre très intelligent et très facile à lire. Intéressant, d’ailleurs, de s’y replonger après les remous du Brexit.

Où trouver ce livre : Amazon

Histoire de l’Ecosse, par Michel Duchein 🧡🧡🧡🧡

Voilà le seul ouvrage académique sur l’histoire de l’Ecosse, en français. Franchement, c’est un indispensable si vous vous intéressez à l’histoire du pays. Il se lit très bien, il est très bien saucissonné et tout est vraiment expliqué en toute simplicité.
Et là, je frétille car je vois qu’il y a une nouvelle édition disponible… La précédente datait de 2013 ! Vais-je craquer et m’en commander un nouveau ?

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

L’Ecosse contemporaine, par Christian Civardi 🧡🧡🧡🤍

J’ai hésité à mettre ce petit ouvrage car il date de 2002, mais je le trouve quand même très utile puisqu’il brosse un portait de la société écossaise sur plusieurs aspects : langues, population, l’économie, la vie politique, le fonctionnement du parlement, la question de l’indépendance… Mais forcément, certaines de ces informations sont un peu datées. Mais tout en prenant ça en compte, c’est un éclairage très bien fait, succinct, clair.

Où trouver ce livre : Amazon

histoire de l'ecosse livre

L’invention de l’Ecosse, par Mathieu Mazé

Ce livre d’histoire a un angle très intéressant : il présente comment, dès le XVIIIème siècle, se développe un « tourisme du romantisme » en Ecosse, initié par les écrits de Walter Scott et encouragé par les nombreux voyages de la Reine Victoria. Un mouvement synonyme de développement économique, mais aussi de changement dans la conception de l’Ecosse en tant que nation de la Grande-Bretagne. Intéressant si vous voulez pousser les choses un peu plus loin !

Où trouver ce livre : Amazon 

Des beaux livres sur l’Ecosse

L’Ecosse de Peter May

Titré « Hebrides » en anglais, ce livre conçu par Peter May explore les liens de l’auteur et des Hébrides extérieures, qu’il connaît bien, puisque avant d’écrire sa trilogie policière, il avait été le scénariste d’une série télévisée en gaélique qui s’y déroule. Une mission qui a littéralement changé sa vie. J’ai beaucoup aimé ce beau texte, accompagné de photos absolument renversantes.

Où trouver ce livre : AmazonLes libraires indépendants 

Scotland from the Sky

Ce livre n’est pas traduit en français, mais honnêtement, ce n’est pas très important. Ce qui compte, ce sont les photos de l’Ecosse, vue du ciel, qui sont hypnotisantes. Ce livre m’a beaucoup appris sur les montagnes écossaises, et sur des coins que je ne connaissais pas du tout. Si vous avez un ami qui a beaucoup voyagé en Ecosse et qui lit un peu l’anglais, cela lui fera à coup sûr plaisir !

Où trouver ce livre : Amazon 

romans ecosse

Les livres sur l’Ecosse que je me réjouis de lire…

On a tous des listes de livres à lire, ou des tomes qui s’empilent sur la table de nuit. Voici les miens, pour ce qui concerne la thématique « Ecosse »…

Retour à Stonemouth, par Iain Banks

Iain Banks est un auteur écossais très réputé, notamment pour ses séries de romans de science-fiction. Il a également écrit quelques romans se déroulant en Ecosse, comme le Seigneur des Guêpes, que je n’ai pas lu en entier (en anglais) et que j’aimerais lire en français.

Retour à Stonemouth est l’histoire de Stewart, retournant dans sa petite ville d’origine, quelque part, sur la côte, près d’Aberdeen, pour des funérailles. Le cocktail parfait pour un retour sur l’histoire du protagoniste, sur fond de conflits familiaux et de dépression pesante.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Les buveurs de lumière, Jenni Fagan 

Voilà un livre que j’ai en audiobook et en anglais… Mais je préférerais le trouver en français. Il a l’air absolument fantastique et écrit de manière poétique. On suit un groupe de marginaux, vivant dans le nord de l’Ecosse, où leurs caravanes sont rassemblées. Mais ce qui est dingue, c’est que nous sommes sur le point d’entrer dans un épisode violent d’un âge glaciaire, où la planète entière gèle, et où tout change. Je me réjouis de le commander !

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Sous la peau / Under the skin, par Michel Faber

J’ai ce livre, mais je n’ai pas encore pu l’attaquer. L’histoire ne m’attirait pas au premier abord : un extraterrestre humanoïde, prenant l’apparence d’une femme, s’amuse à conduire dans le nord de l’Ecosse pour kidnapper des auto-stoppeurs sexy et les envoyer sur sa planète. Mais ça m’a l’air tellement dingue que… J’ai envie de le lire ! Ce roman a été adapté à l’écran, avec Scarlett Johansson dans le rôle principal. Pourquoi pas ?

Où trouver ce livre : Amazon

Le trompettiste était une femme, par Jackie Kay

J’ai le livre en anglais ET en français, pour le plaisir. Jackie Kay est surtout connue pour sa poésie, et elle est actuellement le « Makar » national, un titre honorifique donnée par l’Ecosse pour 5 ans. J’ai déjà lu une partie du bouquin, et l’écriture de Jackie Kay est un vrai plaisir. Elle nous emmène découvrir la vie de Joss Moody, un trompettiste de jazz très célèbre. Le titre français ruine un peu le truc (le titre initial est Trumpet) mais… à la mort de Moody, on découvre que le trompettiste était une femme. C’était un secret partagé seulement avec sa compagne, Millie. Le roman explore l’impact de cette révélation sur la vie de la veuve et du fils du trompettiste. Un roman sur le deuil, sur le mélange des genres… tout en se promenant dans des paysages écossais merveilleusement décrits.

Où trouver ce livre : Amazon

Lanark, par Alasdair Gray

Je pense que j’attendrai d’avoir la version française pour lire ce livre vraiment costaud. Ce gros bouquin est séparé en quatre « livres », proposés par l’auteur dans le désordre. Il plonge le lecteur dans une réalité parallèle, autour d’une ville nommée Unthank, qui rappelle étrangement Glasgow, où tout est sombre et où tout le monde est malade. Ce livre a été très applaudi pour sa force littéraire, c’est donc à tester même si la lecture ne s’annonce pas facile.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Sunset Song, par Lewis Grassic Gibbons

Un autre gros monument de la littérature écossaise, premier tome de la trilogie « A Scot Quair ». On plonge dans la campagne écossaise de l’Aberdeenshire, juste après la Première Guerre mondiale. J’ai commencé l’audiobook en anglais, mais c’est trop compliqué pour moi, je vais donc attendre de mettre la main sur la version française… Mais je sens déjà que c’est le genre de romans que je vais dévorer !

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Les livres sur l’Ecosse que vous m’avez conseillés

Le son de ma voix, par Ron Butlin

Un roman applaudi par Irvine Welch, l’auteur de Trainspotting, et qui offre un récit juste et poignant sur l’alcoolisme.

Où trouver ce livre : Amazon – Attention, l’illustration n’est pas la bonne, c’est un peu bizarre…

Le Chardon et le  Tartan, par Diana Gabaldon

Voici la série de romans qui a inspiré la série Outlander. La romancière américaine, Diana Gabaldon, qui publie ces romans régulièrement depuis le début des années 90, explore l’histoire d’une relation intemporelle : celle de Jamie et Claire, nés dans des pays et siècles différents. Ils se rencontrent dans les années 1740, alors que Claire vient de faire un voyage dans le temps, depuis 1945. L’intrigue, surtout dans les premiers tomes, se situe en Ecosse.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

Scottish Trip, par Liliane Fournier

Le récit d’un road-trip très rock’n’roll à travers les Highlands, avec une histoire d’amour compliquée en toile de fond.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendante

J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg, par Carolina Lozano

Une histoire d’amour entre une jeune fille et un fantôme, dans un magnifique décor : celui d’Edimbourg !

Où trouver ce livre : Amazon

La série « Les Maîtres d’Ecosse », par Robyn Young

Je ne connaissais pas cette série de romans mais elle est appétissante : on est plongé dans l’Ecosse du Moyen-Âge et on suit le destin brûlant et belliqueux d’une nation en construction, derrière Robert the Bruce, William Wallace et les autres ! Des romans historiques et pleins d’aventures.

Où trouver ce livre : AmazonLibraires Indépendantes

J’arrête là ma liste de livres sur l’Ecosse, et je viendrai y ajouter, plus tard, des livres jeunesses ainsi que des BDs et romans graphiques. C’est déjà un beau début !

 

14 Comments

  • Que de chouettes inspirations et recommandations !! Merci Sarah ! Je te conseille mille fois Sunset Song (je l’ai lu en français aux éditions Metailié et ça se dévore !), ça a été l’un de mes gros coups de coeur de l’année dernière. J’ai le deuxième tome dans mes caisses de livres, je pense le découvrir cet été ! 🙂

    • Merci Victoria !
      Je me réjouis vraiment de le lire, et je pense que je le ferai en français car l’audiobook avec accent d’Aberdeen inclus m’a semblé trop difficile ^^

      • Hahah je veux bien te croire !! Et j’oubliais complètement: toi qui aimes les policiers écossais, je te recommande ceux de Liam McIlvanney (traduits en français si besoin) qui se déroulent à Glasgow – avec des histoires de gangs, de corruption politique et tout le tintouin 🙂

  • Oh, merci pour cette super liste! J’ai trop hâte de lire Kenneth Steven, ça a l’air génial! Je viens de voir que son livre « A l’Ouest du monde » est parfois inclus avec deux autres de ses livres, « Dan » et « The Summer is ended », pour former une « Highland trilogy »… Héhé, 3 livres en un!

    Il faut aussi que je lise « Sunset Song », il est sur ma liste depuis bien longtemps, mais je l’avais complètement oublié…

    Pour les policiers écrits par une romancière, il y a la série Shetland d’Ann Cleeves. Mon père les a beaucoup aimés, moi je ne les ai pas (encore) lus, j’ai juste regardé l’adaptation de la BBC!

    • Merci Julie ! Pareil, j’ai tellement aimé Kenneth Steven qu’il faut que je cherche ses autres livres, même en anglais à mon avis ça sera accessible.
      Je sais pas comment j’ai oublié Ann Cleeves : pareil, j’ai pas lu les bouquins mais j’ai adoré la série Shetland et surtout je vois tout le temps ses tweets, donc j’aurais pu avoir mille fois l’occasion de la rajouter ! Je ferai un petit edit dans quelques jours avec les suggestions proposées par les formidables lecteurs de ce blog 🙂

  • Bonjour et merci pour cette belle idée de balade en bouquins ! À la trilogie de Peter May, rajouter « Coffin Road », avec en plus de la balade sur Harris, entre autres, un côté engagé, le livre est dédié… aux abeilles 😉

    • Merci beaucoup Juliette ! Je ne l’ai pas encore lu, je crois qu’il est un peu plus récent… mais je regarde direct car ca va intéresser mon apiculteur de papa !

  • Bonjour Sarah et merci pour cette liste qui va compléter la mienne!
    Voici quelques livres qui m’ont beaucoup plu:
    De Peter may il y a aussi les Disparus du phare et L’ile du serment qui étaient supers.
    La mer en hiver de Susanna Kearsley
    Culloden de Valérie Langlois
    Les larmes du lac de Marie Havard (une jeune auteure du Sud de la France)
    Aurelie Depraz en a écrit qq uns aussi.
    L’exil des anges de gilles legardinier
    J’en attends d’autres..
    Je suis férue de romans d’epoque, histoires de clans, donc c’est vrai que ma bibliothèque est plutôt dans cet univers là!
    Bonne continuation
    Marianne

    • Merci Marianne pour ce commentaire si riche !
      Je me ferai un plaisir d’intégrer vos suggestions, et celles d’autres lecteurs, en faisant une mise à jour bientôt. C’est dingue hein, tout ce que l’on trouve… Vous me donnez envie de tous les commander !

  • J’ai envie de mettre d’autres livres dans ma pile à lire, haha !
    Le livre sur les Hébrides, de May, est juste WHAOU. ♥

    Et je crois avoir un ou deux livres de Welsh, dont Skagboys. En anglais !
    Pareil, j’ai Ann Cleeves en plus sur la liste, j’adore ces bouquins. J’en achète toujours un ou deux quand je viens, hihi.

  • Je recommanderais Lin Anderson, dont seuls les premiers volumes de sa série mettant en scène Rhona McDonald, experte medicolégale, qui se déroulent essentiellement à Glasgow, mais ensuite emmènent les lecteurs à Skye, aux Orcades, dans les Cairngorms… ont été traduits. Dommage pour les lecteurs francophones que les derniers volumes ne soient disponibles qu’en anglais, mais pour ceux qui peuvent lire dans le texte, il y a ĺà une belle série de 14 romans.
    Ann Cleeves n’est pas écossaise mais a réalisé une envoûtante série de 8 romans qui se déroulent aux Shetland, dont l’atmosphère est très bien rendue. Les personnages, dont l’inspecteur Perez sont attachants. Cela a inspiré l’excellente série tv Shetland.
    Et, en anglais seulement, Denzil Meyrick a écrit des romans policiers à la fois très prenant et pleins d’humour. Situé sur la péninsule de Kintyre.
    Bonne lecture!

    • Bonjour Catherine ! Merci beaucoup pour ce commentaire très inspirant… J’ai quelques bouquins de Lin Anderson mais je n’ai même pas pensé à regarder si elle était traduite en français ! Je file voir ça 🙂
      Je vais également rajouter Ann Cleeves : cette liste réunit des écrivain.es de toute nationalité, tant qu’ils et elles parlent de l’Ecosse 🙂
      Bonne lecture à vous aussi !

  • Hello Sarah,
    c’est drôle car j’ai vraiment adoré les deux livres qui ne t’ont pas emballée plus que ça (Corrag et Esme Lennox). J’ai un Peter May en attente, très hâte de le lire après avoir lu ta recommandation. Je garde en mémoire cet article car tu as fait une grosse liste, il y a pas mal de titres que je ne connaissais pas.
    Je te recommande Kathleen Jamie ainsi que The living mountain, de Nan Shepherd (sur les Cairngorms). Sublimes !

    • Merci Camille ! J’ai adoré the living mountain mais je ne sais pas si c’est traduit en français, je vais voir…
      Je viens de penser aussi à « To the lighthouse » de Virginia Woolf, qui est traduit en français !
      C’est marrant hein comme parfois on peut passer à côté d’un bouquin. Esme Lennox, j’ai bien aimé, mais j’ai préféré d’autres livres de l’auteur. Corrag, j’ai perservéré, mais je n’ai pas trouvé ce que d’autres ont ressenti, c’est dommage, mais c’est souvent comme ça avec les livres 🙂 j’ai faim d’en découvrir plein d’autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *