Idées voyage en Ecosse : 20 moments à vivre en 2020

north coast 500

Plus que des destinations voyage en Ecosse, cette année, j’avais envie de vous proposer des moments à vivre dans le plus beau pays du monde. C’est complètement subjectif et aléatoire, mais qui sait, ça vous donnera peut-être envie de sauter le pas ! Si vous connaissez des événements ou festivals rigolos en Ecosse, n’hésitez pas à partager vos idées dans les commentaires…

Bonne année à tous les lecteurs de French Kilt, vous avez grandement contribué à rendre mon année 2019 belle et rigolote, et j’ai envie que l’on continue en 2020 !

Marcher sur la John Muir Way et rendre visite à l’ours de Dunbar

L’Ecosse regorge de beaux chemins de randonnée. Beaucoup, parmi vous, rêvent d’ailleurs d’une randonnée itinérante, sur plusieurs jours. La West Highland Way est l’une des plus connues, mais tout près d’Edimbourg, vous pouvez également vous faire plaisir sur la John Muir Way, qui serpente de Dunbar à Helensburgh. John Muir est un Ecossais qui travailla au développement des parcs naturels aux Etats-Unis, et on le célèbre dans sa ville natale de Dunbar. En fin d’année 2019, un ours, sculpté par l’artiste Andy Scott (vous connaissez sans doute ses Kelpies, ces gigantesques chevaux que l’on voit depuis l’autoroute, au niveau de Stirling) a été installé sur le chemin, l’occasion d’aller lui rendre visite !

Prendre le train pour Dundee

Voilà quelques années que Dundee a le vent en poupe, et on comprend très bien pourquoi ! A moins d’une heure et demi en train d’Edimbourg, elle peut se découvrir à la journée. Personnellement, j’aime beaucoup cette petite ville qui bouge, aux nombreux musées gratuits, aux petits clins d’oeil rigolos partout (cherchez les Lemmings et autres scultptures de pingouin !). C’est sûr, je vais aller y passer encore plus de temps en 2020. En attendant, voici l’article un peu plus creusé que j’ai écrit à son sujet.

dundee

Aller au festival de bateaux traditionnels de Portsoy

2020, c’est l’année de l’eau et du littoral en Ecosse, on ne vous l’avait pas dit ? Ca m’a donné une folle envie de trouver des petits trucs sympa en rapport avec l’eau, que je ne connaissais pas. C’est donc en creusant que je suis tombée sur le festival de bateaux traditionnels de Portsoy, dans la région du Moray, qui se déroule les 20 et 21 juin 2020. C’est l’occasion d’admirer de beaux bateaux anciens tout en se mêlant aux locaux. Il y aura aussi des démonstrations d’artisanat traditionnel, du poisson séché bien sûr, et plein d’autres délices… Exactement le genre d’événements que j’adore, à la fois par et pour les locaux, mais ouverts à tous les curieux. Alors, on se lance ? Toutes les infos sont là !

Aller à la conférence Outlander de Glasgow

C’est la grosse nouvelle de l’année 2020 : une conférence dédiée à Outlander se tiendra à Glasgow au mois de juin. Ce qui est intéressant, c’est que cette conférence est organisée par l’Université de Glasgow et s’intéressera notamment à l’impact du mythe Outlander sur l’Ecosse, du point de vue social, économique, touristique… Il me semble que c’est prévu début juin mais le site officiel ne semble plus donner de date précise pour le moment. Gardons l’oeil ouvert !

Prendre le ferry pour découvrir l’une des îles d’Ecosse

Patienter dans un petit lobby avec vue sur le port. Jeter un oeil à la météo. Voir les bateaux arriver et repartir. Recevoir un ticket blanc, rouge et noir avec le logo « Calmac Ferries » dessus. Oui, on dirait bien que vous êtes sur le point d’embarquer pour l’une des îles écossaises !

C’est l’un de mes moyens de transports préférés car il se passe toujours quelque chose d’intéressant. Petit ferry ou grand ferry, à pied ou en voiture, c’est toujours un moment spécial du voyage. Je me souviens surtout de ma  traversée entre Oban et Barra, une toute petite île à sept heures de bateau. Nous sommes montés en courant, car on a failli louper le départ. Et là, commença une gracieuse traversée, à zigzaguer entre les îles, sous un soleil d’octobre.

Je me rappelle également d’une traversée en voiture – une vieille Acadiane des années 70 – avec mon oncle. Le personnel du ferry n’avait pas trop confiance et ont lesté et attaché la voiture, sait-on jamais !

Si vous empruntez un ferry, il est important – surtout avec un véhicule, surtout en haute saison – de réserver son ticket à l’avance. Il faut également une âme de philosophe : s’il fait mauvais, les traversées sont annulées. Et c’est normal.

Hebrides uig lewis

Voir Greta Thurnberg lors d’un sommet international sur le Climat

Glasgow sera à nouveau sous les feux de la rampe lors de la COP26, la 26ème conférence sur le climat des Nations Unies qui se déroulera du 9 au 19 novembre 2020. Ce sera l’occasion de suivre des conférences sur l’état – calamiteux – de notre planète et d’essayer de changer les choses. Même si elle est décriée pour ses activités dans le domaine des hydrocarbures, l’Ecosse fait des merveilles en terme d’énergie verte : presque toute l’électricité du pays provient d’une source propre, comme l’éolien, ou l’énergie marémotrice !

Partir à la recherche des pierres pictes dans les Highlands

Ah, les Pictes. J’adore les Pictes. Ce peuple occupait une bonne partie de l’Ecosse (telle qu’on la connaît aujourd’hui) à l’époque des Romains et les Ecossais d’aujourd’hui aiment encore rappeler que jamais leurs ancêtres de cédèrent face à l’armée romaine. C’est eux, les vrais irréductibles ! Ce sont d’ailleurs les Romains qui leur ont donné ce nom, puisque, pensent les historiens, ces tribus se peignaient le corps et portaient des tatouages.

Franchement, on ne sait pas tant de choses sur le quotidien de ces tribus pictes. Mais on retrouve, encore aujourd’hui, des signes de leur passage. Des pierres gravés de silhouettes, d’animaux magnifiques, d’objets de la vie de tous les jours. C’est très émouvant. On peut en voir à Edimbourg, au musée national de l’Ecosse, mais aussi dans plusieurs musées locaux – et en extérieur, comme à Strathpeffer par exemple – un peu partout dans les Highlands.

Se régaler au Crail Food Festival

Le Fife, on vous l’a déjà dit, c’est un régal. Cette région à l’agriculture très florissante a eu la riche idée d’être tout près d’Edimbourg. C’est presque trop facile de traverser les ponts du Forth pour se retrouver en plein dans le Fife, à la portée des meilleures fraises et framboises du pays. Le Crail Food Festival permet aux gourmands de découvrir tout ce qu’on fait de meilleur dans la région, tout en découvrant l’un des plus adorables villages des environs. Et si vous avez le temps d’en voir plus, lisez cet article et laissez vous porter par Culross, Falkland, St Andrews… Cette année, le Crail Food Festival a lieu les 8 et 9 juin 2020 !

Visiter les entrailles d’Edimbourg

En 2020, on voit les choses en profondeur. A Edimbourg, on peut même le faire littéralement, en allant découvrir les sous-sols de la capitale écossaise. Avant d’atteindre une période de paix, au milieu du 18ème siècle, qui permit à la ville de faire tomber ses fortifications et de développer de nouveaux quartiers, comme New Town, Edimbourg fut une capitale très densément peuplée, où les nouveaux arrivants s’entassaient là où ils pouvaient. Quand d’autres villes grandissaient selon un modèle classique, centre – périphérie, à Edimbourg, on développait la verticalité et la profondeur : les plus riches vivaient dans les étages, toujours plus haut, et les plus pauvres creusaient des caves, des galeries, des cachots, pour essayer de survivre.

Aujourd’hui, nous avons encore quelques traces de cet insalubre passé : à Mary King’s Close, d’abord, une venelle qui fut tout simplement murée, oubliée, recouverte, avant d’être rouverte au public, et aussi dans les voûtes de South Bridge, initialement dédiées aux commerçants, mais envahies par les plus pauvres et les plus mal intentionnés. Elles se visitent en passant par quelques compagnies privées et je vous recommande d’ailleurs la visite en français, Fossoyeur d’Histoire, qui vous emmène dans les souterrains.

Rendre hommage à la déclaration d’Arbroath, signée il y a 700 ans

Le 5 avril, une procession de chevaux défilera dans les rues d’Arbroath, un petit village de l’Angus, à l’est de l’Ecosse, pour célébrer les 700 ans de la signature d’un document très important : la déclaration d’Arbroath. En 1320, Robert the Bruce et ses proches envoyaient une missive au Pape pour l’informer que l’Ecosse devait être considérée comme un état indépendant de l’Angleterre sous tous les aspects. Une information que le Pape crut bon de déclarer au monde en 1324, puis acceptée par les Anglais en 1328.

Sans revenir sur la question de l’indépendance de l’Ecosse et de la possibilité d’un second référendum d’indépendance, beaucoup, ici, souhaiteraient que ce nouveau scrutin ait lieu en 2020 pour faire écho à cette déclaration. Mais rien n’est moins sûr.

Fêter Burns à Dumfries et Galloway

Toutes les fin janvier, un festival vraiment sympa aura lieu à Dumfries, dans le sud-ouest de l’Ecosse : c’est le Big Burns Supper ! Cette année, c’est du 24 janvier au 2 février. Au coeur de la région natale du poète Robert Burns, qu’on ne présente plus, on choisit de rendre hommage au facétieux poète de manière burlesque et rigolote. Cirque, cabaret, courses, enquêtes : il y a de tout, et rien n’est barbant ! C’est l’occasion rêvée pour découvrir une région d’Ecosse peu visitée, à une saison particulière.

dumfries ecosse

Escalader Conic Hill et admirer le loch Lomond

Où aller prendre un grand bol d’air sans aller trop loin ? A Conic Hill bien sûr, juste au bord du Loch Lomond ! Première étape, rejoindre Balmaha, en voiture, en bus ou à pied. Ce petit village se trouve sur l’itinéraire de la randonnée itinérante The West Highland Way, et cache un petit challenge pour vous : l’ascension de Conic Hill, qui porte bien son nom puisque c’est une colline pointue. De là-haut, vous admirerez les îles du Loch Lomond et la beauté du parc naturel où vous vous trouvez.

Si vous avez le temps et si c’est la bonne saison, renseignez-vous pour faire un petit tour de bateau (£5) vers Inchcailloch Island, l’un des îlots du lac, absolument romantique avec son cimetière abandonné et ses ruines.

Ecouter son écho dans la grotte de Smoo

Petite expérience intéressante à vivre dans le Nord de l’Ecosse, à proximité du village de Durness : visiter une grotte immense ! C’est plutôt rare, en Ecosse, les grottes de falaise. Mais ici, à Durness, on en tient une belle. Et cette grotte a été creusée autant par la mer, d’un côté, que par la rivière, de l’autre. On peut donc s’enfoncer un peu plus loin, à bord d’un bateau, et se faufiler dans les entrailles de l’Ecosse. Rafraîchissant.

durness smoo cave

Attendre patiemment le whisky de Harris

Sur l’île de Harris et Lewis, à Tarbert, une distillerie pas comme les autres a ouvert ses portes en 2016. C’est la distillerie de Harris, où l’on peut déjà goûter le très particulier Harris Gin, et où, bientôt, on découvrira un whisky que beaucoup décrivent déjà comme potentiellement exceptionnel. Mais les premières bouteilles datant de seulement quelques années, il va encore falloir les laisser mâturer ! En attendant, on vous conseille la visite de cette excellente distillerie et de la région environnante : le sud de Harris est un petit paradis sur terre.

Vivre Celtic Connections juqu’au bout de la (longue) nuit

Le festival Celtic Connections se déroule à Glasgow tous les ans, en janvier – février. Ce festival réussit l’exploit de mêler musique trad de chez trad made in Scotland, mais également des sons et des vibrations venant de la planète entière. J’écrirai un article sur l’édition 2020 car je me suis absolument oubliée et j’ai acheté PLEIN de tickets pour PLEIN de concerts. Au moins, ça nous permet de rester actifs en janvier, dans l’obscurité !

Courir le Dramathon

Courir le Dramathon, c’est un peu mon rêve secret. Je suis à des lieues d’être suffisamment en forme pour courir ne serait-ce qu’un bout de marathon, mais si le jeu est de relier les distilleries, alors là oui, je signe, et je me prépare ! Il y a même une course de 10 kilomètres, plus à ma portée…

Cette course qui a lieu dans la région du Speyside le 17 octobre prochain permet aux coureurs de passer d’une distillerie à l’autre, en partant de Glenfarclas distillery  jusqu’à Glenfiddich, en passant par Balvenie. S’offrent-ils un petit dram au passage ? Ca ne regarde qu’eux !

Bouder les Highland Games pour aller aux concours agricoles

Les Highland Games, ces jeux olympiques ruraux qui se déroulent tout l’été dans le nord de l’Ecosse, sont connus de tous. Ces événements, autrefois militaires, sont aujourd’hui très pittoresques et touristiques. Mais si vous voulez vous plonger dans l’univers de l’Ecosse rurale d’aujourd’hui, pourquoi ne pas vous rendre à l’un des concours agricoles qui, eux aussi, ont lieu en été. C’est l’occasion de goûter à des aliments cultivés sur place et rencontrer plein d’Ecossais(e)s ! Voici la liste des événements à prévoir pour 2020.

Gérer une librairie de seconde main à Wigtown

Wigtown, une petite ville de la région de Dumfries et Galloway, dans le sud-ouest de l’Ecosse, est considérée comme la « ville du livre » depuis les années 90. Une formidable reconversion pour cette bourgade qui souffrait de la crise industrielle. Aujourd’hui, on y trouve plein de librairies proposant livres neufs ou d’occasion, ainsi que des événements littéraires.

L’une de ces libraires, The Open Book, a un fonctionnement original : on peut la « louer » sur AirBnb, résider dans l’appartement à l’étage et gérer la boutique tous les jours, de 9h à 17h ! Une certaine idée des « vacances », mais quand même, ça donne envie… Il y a une liste d’attente longue comme le bras et pour le moment, on peut réserver seulement à partir de février 2023. Je vais d’ailleurs m’inscrire pour une semaine : qui sait où je serai en 2023, mais c’est un beau pari !

Aller à un championnat de fléchettes

Si je vous dis « sport écossais », vous pensez sans doute à « golf » avant tout. Pourtant, l’autre sport où l’Ecosse excelle, ce sont les fléchettes ! J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte lors d’une soirée dans un pub de Tarbert, sur l’île de Harris & Lewis, lorsqu’une finale était retransmise à la télé. Tout le monde était passionné par l’événement, c’était fou.

Plusieurs tournois se dérouleront en Ecosse en 2020, comme par exemple le Unibet Premier League, le 7 mai à Glasgow, au SSE Hydro, une immense salle. Ca donne le ton.  Le site de la Scottish Darts Association donne aussi plein d’infos et de dates pour des compétitions, en général ouvertes au public.

Ou au championnat du monde de porridge, le Golden Spurtle !

Voilà enfin un dernier événement, auquel je n’ai jamais pu assister, mais qui va vous décoiffer : le Golden Spurtle ! Ce championnat désigne chaque année le meilleur porridge. Si vous gagnez, vous remportez le Golden Spurtle, cette cuiller à porridge si particulière. Ca se passe à Carrbridge depuis presque 30 ans, et cette année, ça aura lieu le 10 octobre. Notez-le bien !

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *