Faut-il oser voyager en Ecosse en août ?

Parce que la question m’a beaucoup été posée par email récemment et que je me rends compte qu’on ne l’a pas vraiment évoquée, je me lance : faut-il avoir peur de voyager en Ecosse au mois d’août ? Est-ce risqué de passer ses vacances « d’été » au nord de l’Europe ? Est-ce « la bonne période » ? Je me la joue volontairement un peu provoc’ en utilisant le mot « peur », mais derrière, les questions sont bien réelles. Et juste pour le plaisir, j’illustre tout ça avec des photos de North Berwick (c’est mon blog, je fais c’que j’veux).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voyager en Ecosse en août : la sempiternelle question de la météo

Peu l’avouent mais beaucoup y pensent : voyager en août en Ecosse, ok, mais quid de la météo ? Comprenons : « va-t-on passer des vacances d’été trempées » ? Au risque de vous décevoir, je ne vais pas apporter de réponse précise du haut de mes deux étés en Ecosse. VisitScotland m’a fait rire en m’apprennant qu’il pleut moins en Ecosse qu’à Nice sur une année.

Les statistiques nous en apprennent des belles : 16 jours de pluie en août à Edimbourg, 22 à Aberdeen, dans le nord-est du pays. Par pluie, entendez plutôt « petite averse », il pleut rarement à verse et sans interruption. N’empêche qu’il faut savoir être préparé : oui, sur un voyage en Ecosse, il y a des chances de prendre une petite pluie, en été comme en hiver. A regarder les chiffres, il pleut moins en avri – mai qu’en juillet août. Et pour ajouter tout de même une expérience personnelle : j’ai voyagé deux semaines dans les Hébrides en octobre 2016, sans me faire mouiller une seule fois. Comme quoi…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La question des températures est également importante : si, en moyenne, les températures estivales tournent autour de 20 degrés, il faut savoir que le ressenti est totalement différent. Même mes copines siciliennes et andalouses ont très chaud à Edimbourg quand il fait 24 degrés ! Une question d’humidité, sans doute. Je n’en sais rien. Il faudrait demander à Fred et Jamy.

Conclusion : du côté du ciel, oui, il faut s’attendre à tout. Et donc, ne pas prévoir un été au soleil lorsqu’on prépare des vacances en Ecosse. Si vous comptez venir et vous plaindre du temps, je vous en prie, restez chez vous. Si vous venez l’esprit ouvert, vous allez être épatés par un truc : dès que le temps est clément, les Ecossais en profitent à fond. Direct, on sort les shorts, les barbecues et les lunettes de soleil. Et j’aime cet esprit où l’on profite de l’instant présent sans se soucier s’il durera ou pas…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un été en Ecosse, un été dans la foule ?

L’autre question souvent posée, c’est celle de la fréquentation touristique en Ecosse durant l’été. Oui, oui, oui, l’Ecosse est prise d’assaut en été. Parce que c’est une destination familiale, parce que c’est à l’abri des grosses chaleurs, parce qu’il se passe des trucs (je développe plus bas).

Travaillant dans le tourisme, je ne peux que l’observer : en juillet et en août, les prix augmentent beaucoup et les réservations pleuvent. A court terme, le Brexit a encore amplifié cet effet pour deux raisons : l’Ecosse (et le Royaume-Uni) ont été évoqués partout dans le monde, du fait de cette actualité politique), et la valeur de la livre britannique a beaucoup chuté (pardon, mes économies, je vous aime quand même), ce qui a une conséquence immédiate : le coût de la vie au Royaume-Uni, même si encore élevé, a relativement chuté pour les heureux possesseurs de dollars et d’euros.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si vous planifiez un voyage en Ecosse durant l’été, mon conseil est assez triste : organisez-vous. Réservez à l’avance, et notamment l’hébergement. En réservant en direct avec un hôtel, vous obtiendrez parfois de meilleurs prix. Posez-vous également la question : est-ce possible, pour vous, de prendre une réservation non-remboursable ? Si oui, vous ferez quelques économies.

Ne perdez pas espoir ! En été, il est aussi possible de s’intéresser aux zones moins touristiques de l’Ecosse : j’ai nommé la belle Glasgow, les Borders, et aussi le nord-est de l’Ecosse, que je n’ai que peu exploré mais qui m’a permis de m’échapper l’été dernier. D’ailleurs, sur un weekend, c’est à Aberdeen que les hôtels sont les moins chers : en effet, la ville n’est pas très touristique et axée sur le business. Du coup, le week-end, les prix restent abordables. C’est ainsi que Marie et moi sommes parties pour un joli road-trip entre châteaux et nature !

Pour vous préparer au mieux, je vous conseille de prendre les billets pour les lieux que vous souhaitez visiter en avance. J’ai résumé tous les « pass » disponibles et intéressants dans cet article, et si vous voyagez en train, vous pouvez également prendre vos billets à l’avance, et de ce fait, les payer en euros, sur le site de VisitBritain ou sur GetYourGuide. Il est également possible de prendre vos billets pour la navette aéroport, pratique !

Visiter l’Ecosse en août et vivre l’intensité du Fringe à Edimbourg

Enfin, il faut bien dire que l’Ecosse attire en été pour tous les événements qui s’y passent. Je pensent bien sûr aux Highland Games, qui ont lieu un peu partout, un peu tout le temps durant l’été et qui racontent certaines traditions écossaises, par des jeux farfelus (lancer de troncs, thug-o-war…) et des danses. C’est l’Ecosse des clans, l’Ecosse du tartan.

A Edimbourg, pendant ce temps, la saison du festival bat son plein. Il y en a tant qu’on a du mal à les distinguer : le Fringe, bien sûr, qui les représente un peu tous, mais aussi le Jazz Festival, le festival du livre et le Festival International d’Edimbourg. Cette année, en plus, on fête la 70e édition ! Ca ne rigole pas. A cette occasion, la ville triple presque de volume et toutes les infrastructures sont saturées. Hôtels et hostels sont pleins à craquer, les prix flambent, les réservations pour dîner sont indispensables…

Je vous recommande de réserver une visite en français à Edimbourg pour profiter au mieux de votre passage dans la capitale. Si vous voulez faire un truc sympa avec votre famille ou vos amis, sachez que French Kilt a maintenant son propre jeu de piste, intitulé « Sous les pierres d’Edimbourg », que vous pouvez commander en avance. Plusieurs énigmes vous attendent et vous permettront de jeter un regard nouveau sur le centre-ville !

fringe edinburgh scotland

Alors ouais, ça brasse, mais le moment à vivre est unique. Dans chaque bar, chaque rue, un spectacle, un moment magique a lieu. L’atmosphère change, tout le monde a le coeur à la fête. Pour nous, qui vivons et travaillons ici, c’est un mois schizophrène où l’on a envie de tout voir, tout faire, mais aussi tout ignorer et tout fuir.

Pour conclure : non, il ne faut pas avoir peur de voyager en Ecosse en août. Mais il faut être prêt à s’organiser un peu plus conciencieusement et à planifier son budget au plus près pour éviter les mauvaises surprises. Cela dit, quand on me demande quand venir, je demande toujours si c’est envisageable de voyager hors saison. Mais ça, c’est juste parce que j’aime bien être au calme… Alors ? Qui vient ?

Sarah

Journaliste de formation, je me suis installée en Ecosse à l'été 2015. Au programme : des rencontres, des belles histoires et des kilomètres de route. Pour rendre tout ça possible, je travaille le matin dans une jolie petite auberge de jeunesse et j'écris l'après-midi...
Sarah
Written By
More from Sarah

Le Chardon #11 : du brouillard, des vieilles pierres et du bon son

Cette chronique aurait pu s’intituler « Comment ça, c’est déjà vendredi ? » tellement...
Read More

6 Comments

  • Salut, merci pour ce chouette article!
    Je tiens juste à préciser une autre chose. Il y a une option géniale en Ecosse pour éviter de devoir tout réserver à l’avance: le camping! J’ai voyagé ainsi au mois d’août l’été dernier dans toute l’Ecosse et je n’ai jamais eu aucun problème pour trouver un camping avec de la place. D’ailleurs, lorsque je voulais dormir dans un vrai lit, je n’ai jamais galéré à trouver un B&B non plus!

    Après c’est sûr qu’il y a du monde vers le Loch Lomond et vers the Old man of Storr et tous ces coins touristiques. Mais même là, même en août, ça vaut le coup (et pour le Old man of Storr, il suffit d’y aller pour voir le lever du soleil, je vous promets, il n’y a quasi personne!)! Et dans les Hébrides extérieures et même dans les Cairngorms, c’est tout à fait possible de se sentir seul au monde! Alors n’hésitez pas, même si vous n’avez pas le choix de la période pour partir: l’Ecosse, c’est magique toute l’année.

    (En fait, je dirais que le pire truc en été, ça reste ces saletés de midges!!!)

    • Bonjour, j’envisage de partir en Ecosse en août. Je comprends que partir sans tout réserver d’avance est difficilement envisageable à moins d’avoir une tente ! Mais voilà, je ne suis jamais partie seule, jamais non plus partie en camping alors cumuler première fois en camping et première fois seule me fait un peu peur… serais-tu prête à me donner quelques conseils et me faire part de ton expérience pour m’aider à me lancer ?

  • C’est toujours un plaisir de te lire!
    Je me passionne de l’Ecosse depuis… novembre dernier par une série assez connue, puis des livres, des sites comme le tien. Je suis mordue… Ma grande question c’est: « est-ce que je fais ce voyage avec mon mari et les enfants ou SANS les enfants! » Et ma foi… j’ai bien envie de dire « sans ».
    A bientôt sur Intsagram où je te suis depuis quelques mois.

    • Hahaha Sophie très bonne question ! Je dirais… Fais les deux 🙂
      L’Ecosse est une destination très kids friendly (sauf les pubs) et il faudrait d’ailleurs que je me penche sur le sujet pour un article ! Bonne préparation de voyage !

  • Merci pour cet article ! Nous partons à 4 avec les enfants dans 10 jours et pour 10j pour un Road Trip organisé par « Vla Micheline » comme me surnomme mon mari, à travers l Écosse ! On vous dira quoi quand on rentrera mi Août ! Mais votre article m à déjà fait voyager !

    • Hello Micheline ! Bon voyage à vous et n’hésitez pas à revenir partager votre expérience 🙂 a bientôt ! Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *